L'école Kourtrajmé, le cinéma à la portée de tous

Par Florian Dacheux, publié le 20 Avril 2020
4 min

#OUVERTURESOCIALE [Série spéciale]. Fondée par Ladj Ly, le réalisateur du film césarisé "Les Misérables", l’école Kourtrajmé, située à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis (93), a pour objectif de permettre à ceux qui n'en ont pas les moyens d'intégrer le milieu du cinéma. Décryptage.

Grand vainqueur des César 2020, le film "Les Misérables" de Ladj Ly a bouleversé la France sur la question des violences policières en banlieue. Deux ans plus tôt, le réalisateur fondait l'école de cinéma Kourtrajmé. Après avoir occupé les Ateliers Médicis à Clichy-sous-Bois (93), celle-ci a emménagé dans de nouveaux locaux, en janvier dernier, à Montfermeil. Ville où a grandi l’enfant du quartier des Bosquets.

Premier atout de Kourtrajmé ? Sa gratuité. Alors qu'une grande majorité des écoles de cinéma reste très onéreuse, celle de Ladj Ly est entièrement gratuite. Et accessible sans conditions d’âge ou de diplôme. Entité à part entière de l'association La cité des arts visuels, l’école Kourtrajmé forme ses élèves lors de différentes sessions en scénario, réalisation et post-production.

Ladj Ly, le réalisateur du film "Les Misérables", a fondé cette école de cinéma
Ladj Ly, le réalisateur du film "Les Misérables", a fondé cette école de cinéma // © Kourtrajmé

Lire aussi

Courts-métrages et masterclass pour pratiquer

Outre la formation artistique et technique, le but est de "donner à chacun confiance en soi et en sa légitimité", expliquait Ladj Ly à l’ouverture de l’école. La pédagogie tourne ainsi autour du projet. Initiés aux outils du 7e art par le biais de cours théoriques et de travaux pratiques, les étudiants doivent écrire et produire trois courts-métrages dans l’année, tout en apprenant à travailler collectivement.

L’an passé, la structure avait reçu pas moins de 1.400 candidatures pour 30 heureux élus. Depuis, nombreux sont ceux qui ont décroché des stages chez France Télévisions ou obtenu des bourses du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

Riche d’un réseau de personnalités qui gravitent autour du collectif (Kim Chapiron ou Vincent Cassel pour ne citer que deux noms), Kourtrajmé organise en parallèle de nombreuses masterclass. Le photographe et graphiste JR pilotera dès la rentrée prochaine une nouvelle formation intitulée "Art et Image".

Lire aussi

Les codes de l’entreprise pour se projeter

Kourtrajmé ne laisse pas non plus de côté la problématique de l’orientation qui reste une étape complexe pour les adolescents. Selon leur lieu de résidence et leur milieu social, certains jeunes peuvent parfois ne pas disposer des mêmes ressources en termes d’offres et de réseau.

C’est dans ce sens que l’école a collaboré avec l’équipe de My Future, une start-up sociale engagée pour l'égalité des chances face à la formation et à l'emploi. Des jeunes diplômés de l’école ont notamment réalisé des vidéos pédagogiques et humoristiques pour sensibiliser les 14–24 ans aux codes de l’entreprise.

Alors que le confinement actuel lié à l’épidémie de Covid-19 perturbe fortement le calendrier, l’appel à candidatures pour la troisième promotion reste ouverte jusqu'à la mi-septembre. En vue d’une rentrée mi-octobre.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !