1. Ma vie d'étudiante à New York : Casilda croque Big Apple
Portrait

Ma vie d'étudiante à New York : Casilda croque Big Apple

Envoyer cet article à un ami
Casilda habite à Brooklyn et prend le métro, tous les jours, à l'arrêt Central Avenue pour se rendre à Manhattan. // © Benjamin Petit/HAYTHAM-REA pour l'Etudiant
Casilda habite à Brooklyn et prend le métro, tous les jours, à l'arrêt Central Avenue pour se rendre à Manhattan. // © Benjamin Petit/HAYTHAM-REA pour l'Etudiant

Étudiante en quatrième année à l’ENSAD, Casilda, 22 ans, a décidé de s’envoler un semestre pour New York. Cette passionnée de scènographie trouve son bonheur dans cette ville qui ne dort jamais.

Après l'obtention de sa bourse internationale, Casilda Desazars n'avait que l'embarras du choix pour sa destination. "Je cherchais un endroit en rapport avec ma spécialité à l'ENSAD (École nationale supérieure des Arts décoratifs) : la scénographie. J'hésitais avec les pays européens où il y a une tradition de l'opéra, mais j'ai finalement opté pour New York, car cette ville me sera moins accessible plus tard", explique-t-elle. En effet, les frais de scolarité à l'École Parsons the New School for Design, sont nuls dans le cadre d'un échange.

Des entrées aux musées à prix libre

"New York est une ville complètement trépidante, avec une tradition du théâtre incroyable, il n'y a rien d'égal aux comédies musicales de Broadway", s'enthousiasme Casilda.

Les musées de la Grosse Pomme l'ont séduite. "Ils proposent tous des moments dans la semaine où l'on peut payer une somme libre, et sont très souvent ouverts pour des nocturnes", apprécie-t-elle. Son préféré reste pour l'instant le musée d'art The Frick Collection.

Chaque secteur culturel a ses bons plans. Si une place pour une grande comédie musicale peut coûter 120 €, Casilda conseille un endroit nommé TKTS à Times Square où l'on peut dénicher des places à moitié prix. L'offre culturelle ne manque pas et son école propose également des réductions. "Même les bibliothèques sont incroyables : certaines ont même des salles de concert !"

Lire aussi : L'expérience aux États-Unis d'Hubert, étudiant à l'ENSAD

1.070 € par mois pour un appart à Brooklyn

Casilda ne se faisait pas d'illusion en choisissant New York : elle avait économisé en travaillant l'été précédant son voyage. "La vie est très chère", assure-t-elle. Premier poste de dépense : le logement. "C'est très difficile à trouver, le plus abordable reste la colocation", conseille-t-elle. Elle a trouvé son appartement via Facebook, une colocation de quatre personnes dans le quartier de Brooklyn. "L'ambiance village, calme, est beaucoup plus agréable que le quartier de Manhattan qui peut devenir vite étouffant avec ses activités incessantes et ses immeubles gigantesques", compare-t-elle. L'étudiante paie 1.070 € par mois, charges et Internet compris.

Elle dépense environ 35 € pour ses courses hebdomadaires. "Les fruits et les légumes coûtent bien plus cher qu'en France ! Les fast-foods sont beaucoup moins onéreux, c'est tentant...", souligne Casilda.

Pour les transports en commun, elle débourse 28 € par semaine pour son abonnement et met entre 25 minutes et 1 heure pour se rendre à son école. "Je suis sur une ligne directe, mais les trains ne passent pas de manière régulière", précise-t-elle.

Des études plus académiques

Étudiante en beaux-arts, elle a aussi dû mettre la main à la poche pour du matériel. "J'en ai eu pour 270 € de fournitures : livres, toiles, papiers spéciaux... Certains enseignants demandent des choses très précises", témoigne-t-elle.

Les cours sont différents de l'ENSAD. "Ce sont des études plus académiques, on reprend les bases, on démonte les machines pour les comprendre, on définit les matériaux pour savoir pourquoi on les choisit, c'est très technique et conceptuel", décrit la jeune femme. Elle a choisi cinq cours, chacun d'une durée de trois à six heures. Si cela semble peu dans une semaine, c'est sans compter le travail personnel : "J'ai environ 300 pages à lire, un dessin à faire avec une technique particulière, par jour, des exposés, des projets..."

Tous ces devoirs laissent peu de temps à Casilda pour envisager de travailler à côté. "Mon visa ne me le permet pas, ma seule possibilité est de prendre un job étudiant dans mon école". La bourse internationale de son école lui délivre 2.100 € pour son séjour, auxquels s'ajoute l'aide de ses parents. Pas découragée par ces contraintes financières, Casilda envisage de faire une année entière à New York.

AVANT DE PARTIR...

Anticipez votre demande de visa. La procédure pour obtenir le visa J1 dans le cadre d'un programme d'échanges prend un à deux mois. Vous devez vous munir du formulaire DS-2019 attestant de votre inscription dans un établissement américain et l'enregistrer sur le système SEVIS (Student and Exchange Visitor Information System), avant de vous rendre au consulat des États-Unis. Frais de dossier de l'ambassade : 144 €.
Ne prenez pas les tests de langue à la légère. Que vous partiez en échange ou en double diplôme, le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) ou l'IELTS (International English Language Testing System) sont obligatoires pour étudier dans une université américaine.
Prenez rendez-vous chez le médecin. Toute une série de vaccins sont obligatoires pour pouvoir candidater au départ aux États-Unis. Ne vous y prenez pas au dernier moment.

SUR PLACE...

Budget
1 € = 1,09 dollar américain.

Aller-retour
Comptez entre 500 et 800 € pour un billet aller-retour en semaine avec Air France.

Se loger
Une chambre en colocation à Manhattan vous coûtera entre 900 et 1.200 € par mois ; à Brooklyn ou dans le Queens, de 700 à 800 € mensuels. Pour trouver des annonces, le site Craig's List est la référence. Les Français ont aussi leur communauté : "Les Frenchies à New York", incontournable pour trouver une colocation avec des compatriotes.
Plus classique, Roomster permet de consulter des offres de colocation.
Il existe aussi des soirées "speed roommating" qui mettent en relation des personnes qui veulent vivre en colocation.

Se déplacer
Un forfait hebdomadaire pour les transports coûte 28 €.
Le réseau du métro comporte 468 stations et 24 lignes.
Les taxis jaunes sont peu onéreux : le tarif de base est 2,22 €. Tous les trois blocks parcourus, 50 centimes se mettent au compteur. N'oubliez pas le pourboire !

Adresses utiles
Le site de l'ambassade des États-Unis en France pour vos démarches administratives
Le site de l'enseignement supérieur américain
Le site de l'International Student Exchange Programs