Actu

Écoles de commerce post-bac : le concours ACCÈS intègre les notes du lycée en 2024

Le concours ACCÈS qui permet d'intégrer trois écoles de commerce : l'Esdes, l'Essca et l'Iéseg.
Le concours ACCÈS qui permet d'intégrer trois écoles de commerce : l'Esdes, l'Essca et l'Iéseg. © mojo_cp / Adobe Stock
Par Agnès Millet, publié le 19 octobre 2023
1 min

Dès 2024, les candidats du concours ACCÈS, pour intégrer trois écoles de commerce post-bac, seront évalués sur leur dossier scolaire - et donc des notes de première et terminale -, en complément des épreuves écrites et orales existantes.

Si toutes les modalités ne sont pas encore définies, une chose est sûre : le concours ACCÈS, qui permet d'intégrer l'Esdes, l'Essca et l'Iéseg, évolue encore pour la session 2024.

Les trois écoles de commerce post-bac annoncent qu'elles prendront désormais en compte le dossier scolaire. Le détail des notes examinées (première, terminale, bac) et leur poids n'est pas encore connu mais l'on sait que la lettre de motivation ne sera pas notée.

Le concours écrit est maintenu et les épreuves en ligne n'évoluent pas. Elles comptent toujours une épreuve de synthèse (3 heures), une épreuve d'anglais (1 heure) et une épreuve de raisonnement logique et mathématiques. Pour rappel, l'épreuve écrite d'ouverture culturelle avait été supprimée en 2023.

Les écoles n'ont pas encore précisé l'articulation des notes entre le dossier scolaire et le concours. Chaque école déterminera ultérieurement le poids qu'elle accordera au dossier et celui des épreuves écrites.

Par ailleurs, les candidats déclarés admissibles devront toujours passer des épreuves orales.

Une évolution du concours ACCES pour attirer davantage de candidats

Pour Caroline Roussel, directrice de l'Iéseg, cette nouveauté permet une "complémentarité des modalités du recrutement", permettant d'évaluer les "connaissances à un instant T", tout en ayant "une vision longitudinale" du niveau et de la progression du candidat.

Cette évolution doit aussi permettre de lutter contre l'autocensure et d'améliorer la diversité des profils, notamment en convaincant davantage de candidates, plus rares depuis la réforme du bac. "Nous espérons susciter plus de candidatures chez les jeunes filles. Elles ont, en général, de très bons dossiers scolaires", explique la directrice de l'Iéseg.

En 2023, si les trois écoles de commerce ont enregistré une hausse de 11% de vœux exprimés, elles ont accusé une baisse de 3,4% des vœux confirmés. Ouvrir davantage leur accès pourrait redonner une nouvelle attractivité.

Les meilleurs dossiers dispensés de concours écrits

Autre évolution importante : la mise en place d'un dispositif de "grands admissibles", proche de ce que font déjà certains concours d'écoles d'ingénieurs post-bac. Les dossiers scolaires (années de première et de terminale) des meilleurs élèves de terminale seront sélectionnés pour les dispenser des écrits du concours.

Une bonne nouvelle qui devra être précisée par les écoles, car le niveau attendu ou la part des candidats concernés ne sont pas encore connus. Une chose est sûre, ce dispositif concernera "une minorité de candidats", précise Jean Charroin, directeur de l'Essca, peut-être "5 à 15% des candidats", qui ajoute que "la barre pour être 'grand admissible' sera commune à nos trois établissements".

Concrètement, tous les candidats passeront par le même processus, à commencer par l'inscription sur Parcoursup. Ensuite, "quelques jours avant les écrits et sans qu’ils aient besoin d’en faire la demande, les meilleurs candidats seront informés de leur éligibilité 'grands admissibles'", indiquent les écoles. Ils seront ainsi exemptés de passer les écrits du concours.

Il semble donc bien conseillé de se préparer, quel que soit votre dossier, puisque vous ne connaitrez la bonne nouvelle que quelques jours après la clôture des vœux sur Parcoursup, en mars, alors que les écrits sont prévus mi-avril.

Sachez également que les heureux sélectionnés devront rester concentrés car les grands admissibles passeront les épreuves orales, prévues entre le 25 avril et le 15 mai, comme les autres candidats.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !