Intégrer Sciences Po Strasbourg en second cycle, c’est possible !

publié le 17 Novembre 2020
5 min

Si d’autres Sciences Po de région ouvraient déjà leurs portes à de nouveaux étudiants à partir de la quatrième année, ce n’était pas possible à Strasbourg, jusqu’à l’année dernière. En 2020, pour la première année d’organisation de ce concours, pas moins de 74 étudiants ont intégré les rangs de la promo. Les explications d’Arnaud Duranthon, directeur des études du second cycle à Sciences Po Strasbourg.

Qui peut intégrer Sciences Po Strasbourg en quatrième année ?

Il s’agit d’étudiants qui ont un parcours d’excellence et qui ont validé 180 ECTS (L3 ou prépa cube principalement). Le recrutement est effectué dans le cadre de chaque filière de spécialisation de second cycle (Droit et administration publique, Économie et finance, Étude des relations internationales et du global, Études européennes, Politiques et sociétés). Parmi les candidats admis l’an dernier, on retrouve beaucoup de double licence en droit, économie, histoire-géo, sciences politiques… Mais nous recrutons également des étudiants en lettres, gestion, culture, administration publique… En somme, presque tous les étudiants qui proviennent d’une formation en sciences humaines et sociales peuvent intégrer nos rangs.

Ce nouveau recrutement témoigne-t-il d’une volonté d’ouverture à de nouveaux publics ?

Effectivement, il nous a semblé important d’accueillir des élèves issus d’autres cursus, dans un objectif de diversification et d’enrichissement. Les premiers étudiants recrutés ont démontré qu’ils s’intégraient parfaitement à la promotion et qu’ils suivaient très bien les enseignements. Pour nous, il s’agit d’étudiants du cursus à part entière, au même titre que ceux qui ont intégré l’école en première ou en deuxième année. Leur diplôme aura exactement la même valeur.

Que s’apportent mutuellement les étudiants issus du concours classique et ceux qui ont été intégrés en quatrième année ?

Les nouveaux étudiants enrichissent la promotion, car ils arrivent avec une spécialité plus marquée. Mais à l’inverse, ils ont aussi beaucoup à apprendre des élèves issus de la première année, qui possèdent un réel profil pluridisciplinaire. Notre volonté est justement de créer une émulation entre les anciens et les nouveaux entrants.

La première étape du recrutement se base sur le dossier de l’élève. Que retenez-vous comme critères de sélection ?

Bien sûr, nous regardons les relevés de notes. Ensuite, l’étudiant doit montrer un réel goût pour la pluridisciplinarité, qui est au cœur de l’ADN de Sciences Po. Il faut aussi témoigner d’une curiosité, attestée par le parcours (séjours à l’étranger, expériences en entreprise…). Nous apprécions aussi les étudiants engagés dans leur vie personnelle ou associative et montrant qu’ils sont acteurs de la cité. Leur CV doit être bien construit et faire preuve d’une certaine logique. Quant à la lettre de motivation, elle doit démontrer que le candidat n’a pas postulé juste pour le nom de l’école, mais que sa démarche s’inscrit dans la construction d’un projet. « D’où viens-je ? », « Où vais-je ? », « En quoi Sciences Po Strasbourg est un point de passage logique et utile à mon projet ? » sont les questions sur lesquelles nous attendons une réflexion. Dès lors, nous ne retiendrons généralement pas un candidat qui s’est inscrit à plusieurs filières, car cela montrerait que son projet professionnel n’est pas encore vraiment réfléchi et abouti.

La quatrième année est une année de pré-spécialisation. Nous attendons donc des étudiants qu’ils soient déjà capables de faire un choix.

L’admission finale se fait au terme d’un entretien oral. Vos conseils pour le réussir ?

Cet entretien dure de 20 à 30 minutes et se déroule devant un jury de représentants de la filière. Nous laissons d’abord l’élève se présenter, puis nous lui posons des questions de fond sur les matières qu’il a suivies et nous vérifions qu’il possède bien l’esprit d’ouverture que nous recherchons. Une fois encore, il doit être capable de démontrer que son parcours est construit et savoir exactement ce que Sciences Po Strasbourg va lui apporter. Cela semble simple et pourtant, ça ne l’est pas pour un grand nombre d’étudiants !

À savoir : le nombre d’élèves admis oscille entre 7 et 21 % dans les filières, avec une moyenne de 11 %.

Articles les plus lus

A la Une Sciences po

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !