L'UPEC ouvre un IEP à Fontainebleau en 2023

Par Agnès Millet, publié le 19 Septembre 2022
4 min

Le paysage des instituts d'études politiques s'enrichit encore. L'Université Paris-Est Créteil va créer pour la rentrée 2023 un Sciences po qui proposera un diplôme hybride, intégrant les enjeux sanitaires, environnementaux et numériques aux sciences humaines et sociales.

Bonne nouvelle pour les candidats à Sciences po. À la rentrée 2023, un nouvel IEP verra le jour en Île-de-France, dix ans après la création de celui de Saint-Germain-en-Laye (78).

Des formations déjà existantes à l'UPEC

L'IEP de Fontainebleau (77) – tel est son nom – structurera dès la rentrée 2023 des formations qui existaient déjà à l'UPEC. L'université a en effet décidé de créer ce Sciences po à partir de son École internationale d'études politiques à l'université.

Ainsi, le nouvel institut d'études politiques déploiera des formations comme la licence d'administration publique et la licence de sciences politiques. Cette dernière propose des parcours en sciences politiques internationales mais aussi une option santé et un PPPE (Parcours préparatoire au professorat des écoles).

En master, l'IEP offrira différents cursus : un master d'administration publique, un master de politiques publiques, un master d'études européennes et internationales et un master de science politique.

Lire aussi

Un diplôme pour des lycéens de spécialité scientifique et en sciences humaines

La grande nouveauté résidera dans le diplôme d'établissement qui sera ouvert. Cette formation post-bac en cinq ans se distingue des autres diplômes des IEP.

En effet, un tiers du programme sera consacré à des enseignements de sciences exactes et de sciences expérimentales. À partir de cas concrets, les étudiants s'accultureront aux enjeux sanitaires, environnementaux et numériques. Bien évidemment, les deux autres tiers aborderont les fondamentaux des sciences politiques et des sciences humaines et sociales.

L'objectif est de former des futurs acteurs des politiques publiques et des stratégies d'entreprises à ces sujets cruciaux pour qu'ils ne soient pas entièrement dépendants des experts dans leur prise de décision.

Le profil idéal pour intégrer la formation ? Être un bon élève et avoir conservé en terminale une spécialité scientifique et une spécialité en sciences humaines et sociales ou en lettres.

Lire aussi

Une sélection en propre pour l'IEP de Fontainebleau

Pour ce cursus atypique, l'établissement recrutera donc en propre. Il ne passera pas par le réseau des Sciences po.

L'admission – sélective – se fera en plusieurs étapes. D'abord, il faudra émettre un vœu sur Parcoursup. Selon les notes obtenues par le candidat dans le tronc commun et dans ses matières de spécialité, il sera déclaré admissible ou non. Viendra ensuite un oral qui permettra de sélectionner les 70 admis de première année. Par ailleurs, 20 élèves seront admis à l'entrée de la troisième année.

Le recrutement sera national mais une attention sera portée à la diversité des profils et un quota de boursiers est prévu. Modulés en fonction du revenu fiscal de référence du foyer, les droits de scolarité iront de la gratuité à 4.000 euros annuels.

Le futur IEP s'installera dans des locaux rénovés du centre-ville de Fontainebleau, dès janvier 2023. Il prendra possession d'un second bâtiment à horizon 2026.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Sciences po

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !