1. Études d’infirmier : le concours en moins, Parcoursup en plus
Décryptage

Études d’infirmier : le concours en moins, Parcoursup en plus

Envoyer cet article à un ami
Fini le concours pour entrer en formation d'infirmier, place au dossier. // © plainpicture/Hero Images
Fini le concours pour entrer en formation d'infirmier, place au dossier. // © plainpicture/Hero Images

Les ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur se sont rendues, jeudi 5 juillet 2018, à l'IFSI (institut de formation en soins infirmiers) de Caen. Elles ont annoncé la suppression du concours infirmier et l'intégration des IFSI dans Parcoursup dès janvier 2019.

C'est désormais officiel, dès septembre 2018, les futurs infirmiers bénéficieront de la carte étudiante de l'université qui a établi une convention avec leur institut de formation. Ils auront donc aussi les mêmes droits et services de vie étudiante (médecine préventive, sport, bibliothèque, etc.) que l'ensemble des étudiants inscrits dans les cursus LMD. Une mesure qui s’inscrit dans le cadre de l’intégration des formations en santé à l'université.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, et Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, ont également annoncé la disparition du concours infirmier (épreuves écrites et oral d’admission) dès la rentrée 2019, remplacé par un dossier de candidature.

Test : Êtes-vous fait(e) pour devenir infirmier(ère) ?

Pour les néo-bacheliers, ainsi que les étudiants en reconversion, l'admission aux IFSI (instituts de formation en soins infirmiers) se fera via la plate-forme Parcoursup afin d'accroître la visibilité des formations. Les étudiants pourront candidater aux IFSI de leurs choix.

Plus de déplacements pour les concours

Outre les désormais traditionnels "attendus" (les notes obtenues au lycée, notamment), les ministères promettent de prendre en compte l’ensemble des compétences, de valoriser les parcours et d’encourager la diversité des profils de bacheliers admis. Un "dispositif d’accompagnement et de consolidation des acquis" est prévu pour les étudiants qui se verront répondre "oui si" sur Parcoursup.

Chaque IFSI organisant son propre concours ou presque, cet "accès simplifié" entraînera la suppression des coûts importants dus aux nombreux déplacements et à l’inscription aux différents concours. Les ministères garantissent que l'analyse des dossiers de candidature prendra "positivement en compte" les compétences acquises par les étudiants inscrits en année de préparation au concours en 2018–2019, des étudiants qui déposeront eux aussi leur dossier sur Parcoursup début 2019.