Avant Parcoursup, par où commencer sa réflexion d'orientation ?

Par Thibaut Cojean, publié le 15 Novembre 2021
5 min

VIDÉO. Parcoursup n’ouvre que dans un mois, mais la réflexion sur l’orientation se fait déjà de plus en plus présente dans le quotidien des lycéens. Pour ne pas manquer le démarrage de la procédure, il faut commencer sans attendre à être curieux sur ses envies et son entourage, et ne pas hésiter à parler avec un conseiller professionnel.

En terminale, l’orientation va devenir un événement inévitable de votre année scolaire. Vous ne savez pas vers où diriger votre avenir et par où commencer votre réflexion d'orientation ? Ce n’est pas (encore) un problème : "C’est normal de ne pas savoir, tranche la conseillère d’orientation Anne-Marie Sinet. Il ne faut jamais être affolé quand on ne sait pas."

Être curieux sur les formations et métiers

Pour vous faire une idée sur une formation qui vous plairait, la spécialiste du centre d’information et de documentation jeunesse (CIDJ) conseille d’être "curieux", de "s’intéresser à ce qui vous entoure". Et à ceux qui vous entourent : "Interroger vos parents et amis sur leur travail ou sur leurs études, leur demander de vous montrer des cours" vous permettra en effet de mieux cerner les différents métiers et types de formations existants.

Ce premier travail de recherche passe aussi par de l’introspection. En plus de "lire un maximum", la conseillère invite les élèves à prendre de courtes pauses lors de cette année intense pour penser à eux-mêmes. "Quand on est en cours, en activité extrascolaire ou à la maison, on peut s’arrêter quelques instants et se demander ‘est-ce que ça me plaît ?’"

Lire aussi

Parler de son orientation autour de soi

Dans tous les cas, "il ne faut pas rester seul avec son orientation". De nombreux interlocuteurs vous aideront à affiner vos choix, à commencer par les personnes qui vous côtoient au quotidien, comme vos amis, vos parents ou vos professeurs. En dehors de la maison ou du lycée, des conseillers professionnels vous offriront un regard plus neutre qui peut être très intéressant.

"Le conseiller va vous aider à faire un petit bilan de ce que vous faites, des matières dans lesquelles vous êtes bon ou moins bon, de ce que vous aimez étudier, et évalueront si vous avez besoin d’un enseignement concret ou abstrait", détaille Anne-Marie Sinet. "Même si vous avez déjà une idée", les conseillers pourront vérifier que vous ne vous faites pas "une mauvaise représentation" d’un métier ou d’un secteur et vous épargner un mauvais choix.

Consulter des conseillers d'orientation

De nombreux organismes permettent de consulter de manière gratuite et anonyme des conseillers, comme les CIO, les CIDJ ou les réseaux information jeunesse. Et pas de panique si votre orientation vous occupe beaucoup l’esprit. "C’est normal de ressentir un peu d’angoisse", rassure la conseillère.

Si toutefois le stress constitue un point de blocage, elle recommande de se tourner vers un psychologue, qui pourra vous faire passer des tests plus approfondis. "Ce n’est pas être malade que d’aller voir un psychologue, précise-t-elle. En une séance, on avance toujours."

Lire aussi

Anticiper en s'informant et en allant à la rencontre des formations

Tout ce travail de recherche vous permettra de mieux appréhender la procédure Parcoursup. L’offre de formation sera mise à jour dès le 21 décembre et vous pourrez commencer votre inscription le 20 janvier. Évidemment, "il ne faut surtout pas s’y prendre trois jours avant la fin", rappelle Anne-Marie Sinet. Anticiper au mieux vous permettra de consulter les fiches formations et d’identifier les attendus, les critères de sélection ou encore le nombre de places disponibles.

Mais le site ne vous dira pas comment se passeront vos années d’études. Pour cela, la prise de contact est encore la meilleure solution. Sur des salons de l'orientation ou aux journées portes ouvertes des écoles et universités, vous pourrez demander à des étudiants de vous raconter leur quotidien, à des enseignants de vous présenter les cours, à des responsables des admissions de vous présenter les voies d'accès. N’hésitez pas à faire cette démarche auprès de plusieurs établissements, car " il vaut mieux avoir deux idées d’orientation", au cas où.

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !