Parcoursup : quelles doublettes de spécialités ouvrent le plus de portes ?

Par Nalini Lepetit-Chella, publié le 28 Octobre 2022
7 min

INFOGRAPHIES. Avec 13 spécialités, les lycéens généraux peuvent moduler leur cursus à l'envi. Mais quelques combinaisons sont plus recherchées que les autres, et facilitent l'accès à plus de filières dans l'enseignement supérieur.

En fin de seconde, il faut avoir fait son choix. Trois spécialités pour la première, puis deux en terminale. Et cette décision est prise à un moment où on ne sait pas toujours ce qu'on veut faire plus tard.

Il est bien sûr important de prendre en compte ses goûts et aptitudes. Mais un autre facteur joue : les filières d'études supérieures recherchent des profils spécifiques, déterminés par ces spécialités.

Le plus souvent, l'orientation reste cohérente : les filières scientifiques recrutent des profils scientifiques, même constat du côté des cursus littéraires. Mais l'analyse des propositions reçues par les néo-bacheliers sur Parcoursup en 2022 montre également que certaines combinaisons ouvrent plus de portes que les autres.

Maths et physique-chimie, la doublette la plus recherchée

La combinaison qui ouvre le plus de portes dans l'enseignement supérieur est mathématiques et PC (physique-chimie). Non seulement elle est appréciée dans la majorité des formations, mais elle est même souvent préférée aux autres combinaisons.

En 2022, près de la moitié des bacheliers ayant fait maths et PC ont en effet reçu la proposition d'une prépa, soit 2,6 fois plus que la moyenne des bacheliers généraux. Près d'un tiers ont reçu l'offre d'une école d'ingénieurs – quatre fois plus que la moyenne. Ils étaient aussi 70% plus susceptibles de pouvoir intégrer un BUT.

Cela s'explique notamment parce que ces élèves font plus souvent que les autres au moins un vœu dans ces filières : 2,4 fois plus en CPGE, 3,9 fois plus en école d'ingénieurs et 20% de plus en BUT. Mais pas uniquement : ils ont convaincu ces cursus sélectifs de les accepter.

Lire aussi

Maths et sciences de l'ingénieur, très prisée en sciences et techniques

En plus de maths et physique-chimie, une autre doublette de terminale est très bien vue des filières en sciences et techniques : mathématiques et SI (sciences de l'ingénieur).

Les bacheliers ayant pris ces deux spécialités en terminale reçoivent plus souvent que la moyenne des propositions d'admission en BUT, écoles d'ingénieurs, BTS et classes préparatoires. À nouveau, ce sont des filières que ces candidats demandent plus que les autres.

En santé, des doublettes qui rappellent l'ancienne série S

Jusqu'à la réforme du lycée de 2019, les lycéens généraux choisissaient une série en première, plutôt que des spécialités. La série S (scientifique) option SVT se caractérisait par le renforcement de trois matières : maths, physique-chimie et SVT.

Or, ces trois disciplines se retrouvent dans les doublettes les plus demandées par les filières de santé. En tête, le combo SVT et PC : quatre candidats sur dix ayant choisis cette doublette ont reçu une proposition d'admission en PASS (parcours d'accès spécifique santé) en 2022, contre moins d'un sur dix en moyenne pour les bacheliers généraux.

Ils sont aussi trois fois plus nombreux que la moyenne à avoir reçu au moins une offre en L.AS (licence accès santé) ou en diplôme d'État sanitaire et social (dont le parcours pour devenir infirmier). Cette doublette est intéressante car elle permet également de poursuivre les maths, à travers l'option maths complémentaires.

Lire aussi

Santé : SVT, maths et physique-chimie, le trio gagnant décliné

Maths et SES pour les écoles de commerce et les BUT

L'association des spécialités maths et SES (sciences économiques et sociales) semble également intéressante pour des filières assez diverses. En 2022, 19% des candidats ayant choisi cette doublette ont reçu une proposition en école de commerce, soit quatre fois plus que la moyenne. Ils ont aussi obtenu des offres plus souvent que les autres pour aller en prépa… mais aussi en BUT et en BTS.

À l'inverse, ces candidats reçoivent – et demandent – bien moins souvent que la moyenne des propositions dans les filières de santé et en école d'ingénieurs.

Lire aussi

Maths et SES, une doublette polyvalente

Lire aussi

Des doublettes plus ciblées

La doublette SES-HGGSP (histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques), une des plus prisées, est quant à elle assez ciblée. Elle facilite l'accès aux écoles de commerce, avec 8% des néo-bacheliers qui ont reçu une proposition, soit 70% de plus que le taux moyen. Mais elle attire surtout l'attention des licences.

Quant aux doublettes de spécialités artistiques et littéraires, lorsqu'elles ne sont pas associées à une discipline scientifique, elles permettent plutôt des débouchés en licence, et parfois en CPGE.

Cette liste de doublettes n'est évidemment pas exhaustive et bien d'autres combinaisons sont intéressantes. Toutefois, si vous n'êtes pas sûr de ce que vous souhaitez faire, il est plus prudent de faire un choix qui ouvre beaucoup de possibilités, donc de conserver les maths en première.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !