1. Tout savoir sur les rentrées décalées
Boîte à outils

Tout savoir sur les rentrées décalées

Envoyer cet article à un ami

Mal orientés ou simplement déçus par leur cursus, de plus en plus d’étudiants passent par la case rentrée décalée pour poursuivre leurs études. Une solution désormais proposée par de nombreux établissements. Décryptage.

Rentrée décaléeRentrées décalées 2018 : où s’inscrire de janvier à mars

Vous cherchez une formation pour début 2018 ? La seconde chance, ça existe aussi dans les études ! La preuve avec la liste de toutes les écoles et universités susceptibles de vous accueillir dès janvier.


Rentrée décalée

Rentrée décalée : avantages et inconvénients

Après quelques semaines de cours, vous avez déjà envie de changer d’orientation ? Pas d’inquiétude ! De plus en plus d’établissements vous accueillent en début d’année civile. Explications.


Rentrée décalée : trouvez votre nouvelle voie, filière par filière

Changer de trajectoire et intégrer un cursus différent de votre choix initial est possible. Écoles de commerce, d'ingénieurs, IUT, STS… se mobilisent pour vous offrir des passerelles.


Rentrée décalée : Paul, de la prépa HEC au DUT GEA

Déçu par le manque de matières économiques en classe préparatoire commerciale, Paul a su rebondir en intégrant un IUT en cours d’année. Bientôt diplômé, il prépare sa poursuite d’études.


Rentrée décalée : Constance, de la prépa scientifique à l’automobile

C'est par hasard que cette bonne élève, qui n’était pas certaine de son choix d'orientation, a découvert la filière automobile de l'ESTACA. Elle est aujourd’hui satisfaite de son intégration.


Rentrée décalée : Éloise, de la PACES à l’ingénierie

La jeune femme a très vite su qu’elle ne poursuivrait pas dans la voie des études de santé. Elle a saisi la possibilité d’intégrer, en rentrée décalée, une école d’ingénieurs postbac.


Rentrée décalée : Chloé, de la PACES à l’école de commerce

Chloé ne s'est adaptée au rythme ni à l'ambiance de la première année d’études de santé et a cherché dès le mois de décembre à se réorienter. Elle explique comment elle y est parvenue.


Rentrée décalée : Claudia, du droit à la communication

Claudia a opté pour le droit par défaut mais s’est vite rendu compte de son erreur ! Elle a réagi rapidement, en se tournant vers un secteur qui l’attirait depuis longtemps : la communication.


Rentrée décalée : Tanguy, de GEA au management

Après son bac STMG, Tanguy intégre un cursus en IUT mais s'aperçoit très vite que la formation ne lui convient pas. Il réussit à changer d'orientation et nous raconte comment.


Rentrée décalée : Latifa, des lettres à la communication

Deux mois après la rentrée, Latifa se rend compte que les études de lettres, ce n'est pas pour elle ! Elle s'intéresse davantage à la communication. Après un entretien de motivation, elle intégre le BTS qui lui plaît.


Rentrée décalée : Vianney, du droit au tourisme

Vianney n'aime pas perdre du temps. Il a rapidement abandonné les études de droit qui ne lui correspondaient pas pour se tourner vers le tourisme. Retour sur son parcours.


Rentrée décalée : Jessica, de la PACES au génie électrique

Après un bac S mention très bien, Jessica se voyait dentiste, elle suit finalement un cursus en génie électrique. Elle nous raconte comment cette rentrée décalée a été bénéfique pour elle.


Salon de la rentrée décalée

Rendez-vous samedi 16 décembre 2017, de 10 h à 18 h, à Paris. Invitation gratuite sur letudiant.fr.