1. Étudiant-entrepreneur : questions-réponses sur un nouveau statut
Décryptage

Étudiant-entrepreneur : questions-réponses sur un nouveau statut

Envoyer cet article à un ami
L'université peut vous accorder le statut d'étudiant-entrepreneur si vous créez votre entreprise tout en poursuivant vos études. // © ISC
L'université peut vous accorder le statut d'étudiant-entrepreneur si vous créez votre entreprise tout en poursuivant vos études. // © ISC

Un plan d'action en faveur de l'entrepreneuriat étudiant a été lancé mardi 22 octobre 2013 pour susciter l'envie d'entreprendre des jeunes à l'université et faciliter le passage à la création d'activités. Questions-réponses sur ces nouveaux dispositifs mis en place par le ministère de l'Enseignement supérieur.

Puis-je créer mon entreprise au cours de mes études universitaires tout en gardant le statut étudiant ?

Oui. Jusqu'à présent le fait de créer son entreprise ne bénéficiait d'aucune reconnaissance de la part de l'université. Désormais un étudiant porteur d’un projet de création d’entreprise se voit attribuer le statut d’"étudiant-entrepreneur" par son établissement. Son projet est ainsi reconnu dans son cursus grâce à l'attribution de crédits ECTS (Système européen de transfert et d'accumulation de crédits).

Puis-je bénéficier de ce statut si je suis tout juste diplômé ?

Les jeunes diplômés qui innovent et créent leur entreprise après l'obtention de leur diplôme peuvent aussi bénéficier du statut d'étudiant avec les droits sociaux qui y sont associés (Sécurité sociale étudiante, droit aux bourses...). Seule condition : être inscrit au DU (diplôme d'université) création d'entreprises innovantes et entrepreneuriat qui sera proposé dans chaque université. Ce DU permet également aux jeunes diplômés de bénéficier d’une formation à l’entrepreneuriat et à la gestion, orientée vers la préparation et le lancement d’un projet entrepreneurial.

L'université propose-t-elle des formations à l'entrepreneuriat ?

À la rentrée 2014, un parcours de formation entrepreneurial sera proposé à tous les étudiants, pour chaque cycle. Au programme : initiation/sensibilisation au cours du cycle licence et formation/accompagnement en master et en doctorat. Tout étudiant qui le souhaite devra désormais avoir la possibilité de construire au sein de son établissement le parcours qui le conduira à la réalisation de son projet, quelle que soit le type de démarche entrepreneuriale. De plus, il est prévu à la rentrée 2014 la création de nouveaux masters avec les mentions "Entrepreneuriat et management de projets" et "Management de l'innovation".

En tant qu'étudiant, l'université peut-elle apporter un soutien financier à ma création d'entreprise ?

Le plan d'action en faveur de l'entrepreneuriat étudiant prévoit le lancement d'un appel à projets pour la constitution d'une trentaine de "PEPITE", autrement dit des Pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat. Vous pouvez demander à votre établissement à ce que votre entreprise intègre une telle PEPITE. Il se chargera de porter l'ensemble des projets étudiants d'entreprises pour recevoir un soutien financier du ministère. Notez que les meilleurs projets issus de ces PEPITE pourront se présenter au concours d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes du MESR (ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche) dans la nouvelle catégorie "Tremplin entreprenariat étudiant". Celle-ci est ouverte dès l'édition 2014 et propose à 50 lauréats des prix de 5.000 à 10.000 €.