1. 4 règles d'or pour un CV qui accroche

4 règles d'or pour un CV qui accroche

Envoyer cet article à un ami
Avoir un CV percutant, c'est important mais n'oubliez pas de travailler aussi la présentation. // © Corbis
Avoir un CV percutant, c'est important mais n'oubliez pas de travailler aussi la présentation. // © Corbis

CV en ligne, CV design, CV vidéo… De nouveaux formats de CV fleurissent à chaque saison ! Mais si on revoyait les bases ? Voici 4 règles d'or à (encore) respecter.

Comment s'y prendre pour faire ou refaire son CV ? Quels sont les bons réflexes à adopter et les erreurs à éviter ? C'est en se posant ces questions, au cours de sa recherche d'emploi, que Pauline Lahary, 26 ans, jeune diplômée de Skema Business School, a eu l'idée de lancer Mycvfactory.

Le principe : un site de téléchargement de 200 modèles de CV de tous types (service payant), pensés en fonction des postes ou des secteurs visés. Elle nous livre ses conseils pour un CV qui accroche.

#1. Je ne lésine pas sur les détails

L'intitulé d'une formation ou d'un stage ne suffit pas. "Un CV doit permettre à un potentiel recruteur d'avoir une idée claire de ce qu'implique chaque ligne", explique Pauline Lahary. Le cursus scolaire et universitaire gagne ainsi à être suffisamment valorisé et détaillé : section, intitulé et déroulé de la formation, réalisation d'un mémoire.

Idem pour les stages. Votre CV doit quantifier vos expériences : le nombre de mois passés, le périmètre de la mission, le niveau de responsabilité, les réalisations et les compétences acquises doivent être précisés.

#2. Je soigne les couleurs, la police de caractère et le design

La forme du CV est un premier indicateur de la personnalité du candidat. "Pour moi il faut dans tous les cas rendre un CV lisible, clair et propre. Les étudiants peuvent adopter une forme classique sur 2 colonnes, par exemple, avec des icônes séparant chaque section : cela montre que l'étudiant a pris le temps de penser et de concevoir son CV", conseille Pauline Lahary.

La police de caractère choisie est aussi un indicateur important : l'Helvetica donne une image perfectionniste et efficace du candidat. Elle convient parfaitement aux jeunes diplômés. Variante possible : la police Aller, "coup de cœur" de Pauline Lahary. A contrario, les polices Verdana, Arial ou Times New Roman sont considérées comme neutres et peuvent donner l'impression que vous n'avez pas soigné la présentation de votre CV.

Les couleurs sont les bienvenues, à condition de choisir des coloris qui passent bien à l'impression et de ne pas les multiplier (2 couleurs, c'est bien suffisant). "Les codes couleurs sur un CV sont les mêmes que sur un site Internet : le bleu est excellent, il incite à rencontrer les gens. Le rouge évoque le sérieux : c'est une couleur très utilisée dans la finance et dans la banque, par exemple", souligne Pauline Lahary.

#3. Je montre ma tête

"En France, la photo est quasi obligatoire : un CV qui en serait dépourvu a beaucoup moins de chance d'être retenu", assure Pauline Lahary. Son conseil : "Faire une belle photo en studio : c'est un investissement raisonnable et payant."

Plus largement, l'en-tête du CV est primordial, avec les contacts, le profil LinkedIn, le compte Twitter, à plus forte raison si vous postulez dans la communication, le journalisme ou le digital.

#4. Je positive mes échecs

Un trou dans son CV, un échec à un examen doivent-ils être mentionnés ? Mieux vaut dans ce cas mettre en avant une expérience associative ou militante menée pendant cette année de réflexion. C'est une façon de positiver son échec, sans pour autant le maquiller.

Finalement, comme le conclut Pauline Lahary, "Un CV, c'est comme le trailer d'un film. Il doit donner envie de voir le film." À vous de faire votre storytelling !



100 CV et lettres de motivation pour tous les profilsPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"100 CV et lettres de motivation pour tous les profils", par Jacqueline Legeay et Dominique Perez.