1. Salon de recrutement virtuel : se démarquer en 5 points
Coaching

Salon de recrutement virtuel : se démarquer en 5 points

Envoyer cet article à un ami
Si vous cherchez un emploi, peut-être serez-vous amené à participer à des salons de recrutement virtuels, qui reproduisent en ligne l’environnement d’un véritable salon de recrutement. Si l'exercice ne vous oblige pas à faire le déplacement pour arpenter les allées en quête d'un poste (vous communiquerez avec les entreprises depuis chez vous), la démarche est sensiblement la même, tout comme l'enjeu ! Pas d'inquiétude toutefois, inutile d'être un geek pour tirer son épingle du jeu. Nos conseils en 5 points

"C’est la fin des files d'attente, des déplacements, et des problèmes de confidentialité", assure Tcherno Baldé, directeur de Job2Day, le 1er salon de recrutement sur mobile. Gratuits pour les candidats, les salons virtuels  de recrutement, sont accessibles de n'importe quel endroit dans le monde, généralement sur plusieurs jours. "Pratique pour les étudiants en échange à l'étranger qui sont à la recherche d'un stage", souligne Sébastien Pair, étudiant à l'INSA de Lyon et président de Forum Organisation, à l'initiative du Forum Catalyz, 1er salon de recrutement virtuel à destination des diplômés des grandes écoles.

1) Préparez votre CV

Lors de votre première connexion, vous devez remplir un profil qui fera ensuite office de CV. "Attention, les recruteurs peuvent faire des recherches par mots-clés donc il est essentiel de bien choisir les termes que vous utilisez", précise Sébastien Pair. Et la photo est recommandée. Elle permet de mettre un visage sur un nom. A condition qu'elle soit à votre avantage, évidemment ! Quand vous chatez avec un recruteur, assurez-vous d'avoir un CV à jour au format Word ou PDF à disposition, au cas où il vous demanderait de le lui envoyer  rapidement par e-mail.

2) Ciblez votre recherche
Un salon virtuel, ça se prépare, au même titre qu'un salon de visu. Ne débarquez pas "en touriste" sur un chat avec un recruteur. Renseignez-vous au préalable sur les entreprises, en regardant les informations proposées sur leur stand virtuel : vidéos, documents en téléchargement, liens vers leur site Internet, réseaux sociaux, etc. Choisissez un chat public si vous avez des questions d'ordre général, pour un recruteur ou un opérationnel, ou un chat privé, pour des questions plus personnelles. Entrainez-vous à présenter votre projet professionnel par écrit, cela vous fera gagner du temps.

3) Soignez votre orthographe
Si vous devez faire attention à votre élocution sur un salon réel, c'est à l'égard de votre orthographe que vous devez être le plus vigilant sur un salon virtuel. Bannissez le langage SMS et évitez les abréviations. Si votre interlocuteur en utilise, vous pouvez éventuellement recourir à celles comprises de tous (pour "beaucoup", choisissez "bcp" et non "bocou"). Certains opérationnels peuvent vous proposer le tutoiement mais cela ne doit en aucun cas venir de votre propre initiative. De même pour les smileys.

4) Multipliez les "visites"
"Il est recommandé de visiter régulièrement le salon, qui dure 5 jours, car les entreprises ne sont pas toutes connectées au même moment", explique l'organisateur du Forum Catalyz. Les salons virtuels sont accessibles 24h/24h et les chats peuvent se tenir jusqu'à 20h30. Pour connaître leurs horaires, il suffit de consulter l'agenda. "Pour cette rencontre virtuelle, nous mobilisons une vingtaine de collaborateurs. Nos équipes viennent discuter très concrètement et sans tabou sur les trajectoires de carrière et les nombreuses possibilités de stage ou d'emploi", explique Sandrine Hérès, responsable des relations écoles à PSA Peugeot Citroën.

5) Doublez vos candidatures
"Consultez les offres sur les stands mais pensez également à vous rendre sur les sites carrières des entreprises où le nombre d’offres est plus conséquent", conseille Sébastien Pair. En outre, il est préférable de postuler à la fois sur le salon virtuel et sur le site de l’entreprise, pour augmenter les chances de décrocher un entretien physique. "Les recruteurs traitent les demandes qu'ils reçoivent entre 1 et 2 semaines après la fin du salon virtuel" poursuit l'étudiant de l'INSA de Lyon. "Ce salon virtuel s’inscrit comme un premier contact avec les candidats, confirme Pascal Bichard, directeur du recrutement opérations du groupe L'Oréal. Après cette première approche virtuelle, nous identifierons et nous rencontrerons les candidats dont les valeurs se rapprochent le plus de notre entreprise."

Le Forum Catalyz, 1er salon de recrutement virtuel destiné aux grandes écoles est "en ligne" du 13 au 17 décembre 2010. Il est organisé par l'association étudiante Forum Organisation (Forum Rhône-Alpes), en partenariat avec l'INSA de Lyon, HEC, l’Apec et Weavlink. Une fois connecté au site, vous pouvez déposer votre CV ou chater avec une des trente entreprises présentes : Accenture, EDF, IBM France, L'Oréal, Orange, Procter & Gamble, PSA Peugeot Citroën, Schlumberger, Veolia Environnement…


Marie-Anne Nourry
Décembre 2010