Claire Pétreault, cartographe des métiers engagés

Par Thibaut Cojean, publié le 07 Avril 2021
3 min

VOUS FAITES L'ACTU. Après le premier confinement, Claire Pétreault a lancé "Les pépites vertes", média gratuit qui met en avant la richesse de l’engagement écolo et solidaire dans le monde des études et du travail. En quelques mois, elle a été rejointe par une dizaine de bénévoles et a séduit des centaines d’abonnés.

À 25 ans, Claire Pétreault est une jeune diplômée dynamique qui combine deux jobs. En journée, elle est responsable communication pour une start-up. Le soir et les week-ends, elle se consacre bénévolement au média en ligne qu’elle a elle-même créé, "Les pépites vertes".

"Inspirer les jeunes"

Ce site Internet propose deux types d’informations : des interviews de jeunes engagés dans leur vie professionnelle et une page de ressources contenant un annuaire de formations, des offres de stages ou d’emplois, ou encore des conseils d’orientation.

"L’engagement pour la planète, ce n’est pas que du militantisme et du bénévolat, cela peut aussi passer par son métier", explique la jeune femme, qui a fondé ce média pour "inspirer les jeunes et les orienter vers des carrières engagées".

Son engagement ne date pas d’hier. Diplômée d’un bac ES, elle rejoint Sciences po Paris en 2013. C’est pendant son master qu’elle entame ses premières actions : le temps d’une année de césure à Angers (49), elle créé un point de distribution de produits locaux et un autre de collecte des biodéchets.

Claire (à droite) est aidée par une dizaine de volontaires.
Claire (à droite) est aidée par une dizaine de volontaires. // © Photo fournie par le témoin

Lire aussi

Un concept qui plaît

À l’issue de son master 2 en management de l’innovation, elle entame un stage pour une start-up active dans les défis environnementaux et sociaux, à l’issue duquel elle décroche un contrat. Elle reconnait pourtant que l’engagement ne se limite pas au monde des start-up ou des ONG. Cela concerne des centaines de métiers, dans plein de secteurs."

Très active sur les réseaux sociaux, elle reçoit fréquemment des messages lui demandant des conseils. En octobre 2020, elle décide donc de lancer "Les pépites vertes" afin de "cartographier" les métiers engagés et "capitaliser tous les conseils" donnés individuellement. Et son concept a rapidement trouvé son public : 7 mois plus tard, elle compte déjà 2.000 abonnés sur LinkedIn, 1.000 sur Instagram et 550 sur YouTube.

Surtout, elle a été rejointe par une dizaine de volontaires. "Nous sommes 10 jeunes de 20 à 29 ans, étudiants ou jeunes actifs, tous bénévoles", se réjouit-elle. Malgré la jeunesse de son média, elle réfléchit déjà à de nouveaux formats, pour "le faire connaître à plus de jeunes, et plus tôt dans leur scolarité".

Articles les plus lus

A la Une vous faites l'actu

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road