1. Lycée : quelles spécialités choisir pour intégrer une prépa économique et commerciale ?
Boîte à outils

Lycée : quelles spécialités choisir pour intégrer une prépa économique et commerciale ?

Envoyer cet article à un ami
Pour intégrer une CPGE économique et commerciale, il est conseillé de sélectionner la spécialité mathématiques au lycée. // © Shutterstock
Pour intégrer une CPGE économique et commerciale, il est conseillé de sélectionner la spécialité mathématiques au lycée. // © Shutterstock

Maths ? Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ? Sciences économiques et sociales ? Les élèves de seconde devront choisir trois spécialités à suivre en première. Quelles disciplines faut-il privilégier si vous visez une prépa économique et commerciale ?

Vous n'êtes qu'en seconde mais vous avez peut-être déjà en tête d'intégrer une classe préparatoire afin de rejoindre une grande école de commerce. Jusqu’à présent, les lycéens de terminale ES pouvaient entrer en prépa ECE (économique et commerciale, option économique) tandis que les élèves issus de la filière S avaient la possibilité de rejoindre la prépa ECS (économique et commerciale, option scientifique). Mais la réforme du bac rebat les cartes.

Lire aussi : Réforme du lycée : quelles spécialités pour quelles études ?

Si vous êtes aujourd’hui en seconde générale, vous ne connaîtrez plus les filières actuelles (ES, L, S) et vous devrez construire votre propre parcours en déterminant les spécialités que vous souhaitez suivre, en fonction de vos goûts mais surtout de votre projet d’études supérieures. De leur côté, les classes préparatoires pourraient évoluer pour s’adapter à la réforme.

Les mathématiques, fondamentales pour la prépa EC

Quelles disciplines privilégier alors pour intégrer une CPGE économique et commerciale ? "Choisir les mathématiques serait une très sage précaution", admet Alain Joyeux, président de l’APHEC (Association des professeurs des classes préparatoires économiques et commerciales).

Il est également recommandé de prendre une spécialité telle que "histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques" ou "sciences économiques et sociales", qui apparaissent assez cohérentes quant aux cours enseignés en CPGE. "Mais il faut aussi choisir sa dernière spécialité en fonction de ses goûts", conclut Alain Joyeux.

Lire aussi : Réforme du lycée : quelles spécialités proposera votre établissement ?

D’autant plus que les établissements de management n’ont pas des attentes strictes en termes de cursus. "Les écoles de commerce recherchent deux types de profil : elles souhaitent d’une part des étudiants ayant pratiqué les mathématiques à haut niveau et, d’autre part, des profils un peu plus généralistes, ce qui revenait respectivement à nos élèves d’ECS et d’ECE", explique Alain Joyeux.

Les concours des écoles de commerce : pour les littéraires aussi

Les profils littéraires ne doivent pas s’inquiéter non plus. Si vous n’avez pas opté pour les mathématiques au lycée, il vous sera toujours possible de tenter les concours des écoles de commerce après deux ans de classe préparatoire littéraire. En effet, la khâgne classique permet également de concourir aux business schools : les candidats passent alors par la BEL (banque d’épreuves littéraires).

Sachez enfin que la filière technologique n’est pas incluse dans la réforme. Les élèves de la filière STMG pourront toujours intégrer une prépa ECT (économique et commerciale, option technologique).