1. Lycée
  2. Spécialités bac général
  3. Lycée : quelles spécialités choisir pour entrer en prépa scientifique ?
Boîte à outils

Lycée : quelles spécialités choisir pour entrer en prépa scientifique ?

Envoyer cet article à un ami
Si vous visez une prépa scientifique après le bac, il est indispensable de sélectionner le plus de matières scientifiques possibles. // © plainpicture/André Schuster
Si vous visez une prépa scientifique après le bac, il est indispensable de sélectionner le plus de matières scientifiques possibles. // © plainpicture/André Schuster

L’Etudiant se penche sur les spécialités à choisir en classe de première et de terminale pour rejoindre une classe préparatoire scientifique. Certaines disciplines comme les mathématiques et la physique sont incontournables, mais les sciences de l'ingénieur ne sont pas à négliger.

Les élèves de seconde de la voie générale choisissent trois spécialités en vue de leur année de première. En terminale, l'une de ces matières devra être abandonnée. Il est donc important de prendre le temps de la réflexion pour construire son parcours.

Quelles sont les spécialités à privilégier pour intégrer une classe préparatoire scientifique ? Le choix des disciplines peut rapidement devenir déterminant pour l’orientation dans l’enseignement supérieur. Nous avons interrogé trois professeurs de CPGE scientifique sur la question.

"Nous avons souvent des questions très pointues à ce sujet, nous essayons d’expliquer la philosophie de la réforme. Un choix de spécialité repose sur le choix d’orientation et le goût de l’élève pour une discipline. Mais pour certaines filières en prépa scientifique, il y a une logique de choix", explique Mickaël Prost, président de l’UPS (Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques).

Lire aussi : Réforme du lycée : quelles spécialités proposera votre établissement ?

L’importance des maths mais pas que…

Le choix de la combinaison mathématiques/physique-chimie en classe de terminale apparaît spontanément comme le meilleur choix à faire pour intégrer une classe préparatoire scientifique. Il assure à l’élève un solide socle de connaissances pour sa formation scientifique future. Mais d'autres combinaisons sont possibles pour les lycéens passionnés par le domaine des sciences et des technologies.

Sachez qu’il est également tout à fait possible de prendre la spécialité Sciences de l’ingénieur (SI) ou Numérique et sciences informatiques (ISN) dès la classe de première en troisième choix et de la conserver en terminale. "Il faut promouvoir les sciences de l’ingénieur. Nous allons voir la capacité des élèves à produire une solution qui répond à un besoin en lien avec l’innovation", explique Sébastien Gergadier, président de l’UPSTI (Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles).

On l’aura compris : un élève de terminale qui choisit la spécialité sciences de l’ingénieur avec une spécialité mathématiques ou physique-chimie aura un profil tout à fait adapté pour rejoindre une CPGE scientifique. Nous vous conseillons de regarder les points forts de la filière scientifique qui vous intéresse afin de prendre la meilleure décision.

Lire aussi : Complémentaires ou expertes, à quoi ressembleront les options maths en terminale ?

Et si je choisis la spécialité SVT ?

Vous êtes attiré par les sciences du vivant et vous souhaitez intégrer la filière BCPST ? Jean-François Beaux, président de l’UPA (Union des professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles agronomiques, biologiques, géologiques et vétérinaires) demande aux étudiants de choisir les spécialités mathématiques, physique et SVT en classe de première.

"Nous porterons une attention importante aux choix de spécialités de première, explique Jean-François Beaux. Nous serons attentifs aux résultats acquis en première, l’idée est de détecter les aptitudes et les motivations."

Quelle spécialité dois-je abandonner en classe de terminale ? Et bien celle de votre choix selon le professeur. "Il faut laisser toutes les opportunités ouvertes aux étudiants, c’est le sens de la réforme." Il importe cependant que les spécialités répondent à votre motivation et puissent conduire à un dossier solide. Le choix de l’option "mathématiques complémentaires" est requis, surtout si vous choisissez les spécialités physique-chimie-SVT.

Vos questions sur le nouveau bac

Lire aussi : Première : comment choisir la spécialité à abandonner ?

Je décide de ne pas suivre les recommandations

Gardez en tête que chaque lycée possède son propre processus de recrutement et que les recommandations peuvent varier d’un établissement à un autre. Ainsi, certains élèves qui n’auront pas choisi certaines combinaisons de spécialités scientifiques au cours de leur apprentissage au lycée pourraient tout à fait retenir l’attention des lycées.

Les sciences économiques et les langues peuvent par exemple permettre aux élèves de différencier leur profil par rapport aux dossiers des autres candidats. "Les lycées ne s’interdiront pas de recruter des élèves qui ont fait un parcours moins classique", confirme Mickaël Prost. "Nous détecterons des candidats qui présenteront des aptitudes, il faut que nous travaillions sur la motivation", soutient Jean-François Beaux.

En conclusion, il est indispensable de sélectionner le plus de matières scientifiques possibles. Mais il est tout aussi important de s'épanouir pendant vos années lycées avec des enseignements qui correspondent à vos envies.

Lire aussi : Exclusif : 62 % des élèves de seconde veulent choisir la spécialité mathématiques