1. Enseignant : doit-on rester neutre, cacher ses émotions ?
Boîte à outils

Enseignant : doit-on rester neutre, cacher ses émotions ?

Envoyer cet article à un ami

"On travaille face à des êtres humains, on s'attache forcément aux personnes", affirme Aline Gagnier, professeure de SVT au lycée Robert-de-Luzarches, à Amiens (80). De fait, les enseignants ont souvent une grande tendresse pour leurs élèves. "L'an dernier, j'étais remplaçant et j'étais un peu triste en fin d'année de me dire que je ne reverrai jamais mes élèves parce que je changeais d'établissement", témoigne Boris Mazet.

"C'est un métier ambigu, souligne Philippe Watrelot. Il faut être ambitieux dans ses objectifs et continuer à croire que l'on peut changer la vie de ses élèves. Mais il faut aussi être modeste dans ses motifs de satisfaction. Sinon on tombe dans la névrose et la déprime."

Pour Geoffrey Demanse, sa dernière satisfaction en date, il l'a eue dans un centre commercial : "J'ai croisé, par hasard, un ancien élève qui m'a dit qu'il poursuivait des études en BTS [brevet de technicien supérieur, NDLR]. Cela m'a fait plaisir de savoir qu'il avait continué après son bac professionnel."

Les parents d'élèves sont-ils des alliés pour les profs ?

En général, oui. D'ailleurs "une bonne entente est la clé d'une bonne éducation" estime Boris Mazet. "Souvent, si les parents ne sont pas d'accord avec vous, ils le gardent pour eux face à l'enfant", explique le jeune homme qui a connu plusieurs collèges en banlieue parisienne.

Arnaud Cordonnier tire les mêmes conclusions mais voit quand même des caractères émerger. "Dans les établissements favorisés, vous sentez que les parents sont exigeants avec vous. Dans des milieux moins favorisés, ils vous font plus confiance mais il est parfois plus dur de les impliquer dans nos projets."
Geoffrey Demanse, enseignant dans un lycée professionnel de l'Essonne, détaille : "Il y a beaucoup de familles monoparentales ou recomposées. Il est parfois compliqué de joindre la famille. Ou alors, ce n'est jamais le même interlocuteur qui vient."

Sommaire du dossier
Retour au dossier Enseignant : les débuts sont-ils difficiles ? Enseignant : est-on bien payé ? Enseignant : combien d’heures par semaine fait-on réellement ? Les profs sont-ils souvent en vacances ? Enseignant : est-ce un métier dangereux ? Enseignant : peut-on être muté partout en France ? Enseignant : les concours sont-ils difficiles ? Enseignant : doit-on suivre des études longues à l’université ? Reste-t-on professeur toute sa vie ? Faut-il avoir la vocation enfant pour enseigner ? Enseignant : doit-on rester neutre, cacher ses émotions ? Être prof, ça le fait en soirée ?