1. Enseignant : doit-on suivre des études longues à l’université ?

Enseignant : doit-on suivre des études longues à l’université ?

Envoyer cet article à un ami

Pour enseigner les matières générales ou technologiques dans le secondaire ou pour devenir professeur des écoles, il faut avoir un master. La spécialité choisie importe peu pour se présenter au concours du CAPES ou de l'agrégation.

Dans la pratique, ce sont les masters MEEF (métiers de l'éducation, de l'enseignement et de la formation) qui prépareront le mieux les étudiants aux épreuves du concours, organisées en fin de M1 (master 1), dès 2014. Ces MEEF seront proposés au sein d'ESPE (écoles supérieures du professorat et de l'éducation), qui vont remplacer les IUFM, à compter de la rentrée 2013.

Il est également possible d'intégrer, après 2 ans de classe préparatoire, une des 4 ENS (écoles normales supérieures : Bretagne, Cachan, Lyon et Paris) pour préparer un master, puis passer le concours de l'agrégation. Les élèves normaliens ont le statut de fonctionnaires stagiaires et sont rémunérés durant leurs études. En contrepartie, ils s'engagent à rester dans l'Administration un certain nombre d'années après leur sortie de l'école.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Enseignant : les débuts sont-ils difficiles ? Enseignant : est-on bien payé ? Enseignant : combien d’heures par semaine fait-on réellement ? Les profs sont-ils souvent en vacances ? Enseignant : est-ce un métier dangereux ? Enseignant : peut-on être muté partout en France ? Enseignant : les concours sont-ils difficiles ? Enseignant : doit-on suivre des études longues à l’université ? Reste-t-on professeur toute sa vie ? Faut-il avoir la vocation enfant pour enseigner ? Enseignant : doit-on rester neutre, cacher ses émotions ? Être prof, ça le fait en soirée ?