Fiche métier : Surveillant(e) de l’administration pénitentiaire

Fonction publique
Niveau d'études nécessaire
brevet
Salaire moyen
environ 1.600 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Fonction publique - Secteur public - Administration - Diplomatie
Niveau d’études minimal Brevet
Bac conseillé Tous bacs
Alternance Non
Sélectivité des études Faible
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant mensuel brut À partir de 1.625 € (hors prime)

Que fait un(e) surveillant(e) de l’administration pénitentiaire ?

Plus connu sous l’appellation de “gardien de prison”, il est chargé de la surveillance des détenus dans les maisons centrales et les maisons d’arrêt. Il peut aussi participer à des actions de réinsertion (encadrement d’activités sportives, culturelles, etc.).

S’il est une figure d’autorité pour les détenus, il doit parvenir à tisser avec eux des liens plus subtils, basés notamment sur le respect et la confiance. Ce qui demande une bonne dose de psychologie.

La dégradation des conditions de détention dans les prisons françaises rend le quotidien de certains surveillants très difficile. Il travaille en outre en horaires décalés puisque, par définition, les prisons ont besoin de surveillants 365 jours par an, et 24 heures sur 24 ! Mais la construction de nouveaux établissements donne de belles perspectives de recrutement.

Une bonne forme physique et un parfait équilibre mental sont indispensables pour tenir le coup.

Quelles sont les compétences du (de la) surveillant(e) de l’administration pénitentiaire ?

Bon relationnel, rigueur, maîtrise de soi.

Quelle est la formation du (de la) surveillant(e) de l’administration pénitentiaire ?

Un CAP, un BEP ou un diplôme national du brevet donne accès au concours de catégorie C. Il faut être âgé de 19 ans au minimum.

Une fois reçus, les lauréats suivent une formation rémunérée de six mois à l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire d’Agen, suivie d’un stage pratique de 12 mois.

Après plusieurs années d’exercice, le surveillant peut évoluer vers des postes d’encadrement.

Pour préparer votre orientation, consultez également notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.

Explorez les parcours possibles

Découvrez les études à Sciences po

Onisep Didask L'Etudiant

Autres témoignages