Fiche métier : Ingénieur(e) civil(e) de la défense

Fonction publique
Niveau d'études nécessaire
bac+5
Salaire moyen
environ 4.000 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Fonction publique - Secteur public- Administration - Diplomatie
Niveau d’études minimal Bac+5
Bac conseillé Tous bacs
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant mensuel brut De 2.700 € à 5.400 €

Que fait un(e) ingénieur(e) civil(e) de la défense ?

Compétent dans un domaine technique, l’ingénieur civil de la défense prépare, dirige et contrôle des projets scientifiques, techniques ou industriels pour le compte du ministère de la Défense. Il organise le travail du service dont il a charge et en assure l’encadrement. Il peut aussi assurer des missions de surveillance industrielle.

Il est affecté auprès de la DGA (Délégation Générale pour l’Armement) ou des états-majors des armées.

Quelles sont les compétences de l’ingénieur(e) civil(e) de la défense ?

Autonome, force de proposition, rigoureux et organisé, il apprécie de travailler dans un environnement militaire.

Quelle est la formation de l’ingénieur(e) civil(e) de la défense ?

Les candidats doivent passer les épreuves du concours de catégorie A de la fonction publique, accessible aux titulaires d’un bac+5 : diplôme d’ingénieur ou équivalent, dans l’une des spécialités ouvertes aux concours, en fonction des besoins (aéronautique, BTP, chimie, électrotechnique et électronique, génie civil, mécanique, réseaux et télécommunications, systèmes d’information, qualité…). En 2021, 77 postes ont été ouverts au concours externe.

Pour préparer votre orientation, consultez aussi notre page dédiée aux choix de spécialités au lycée.

 

Explorez les parcours possibles

Autres témoignages