Technicien(ne) sanitaire

Fonction publique
Niveau d'études nécessaire
bac+2
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Fonction publique
Niveau d’études minimal Bac+2
Bac conseillé Toutes séries
Alternance Non
Sélectivité des études Faible à moyenne
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant De 1.480 € à 1.999 €

Il participe, aux côtés de l’ingénieur du génie sanitaire, à la surveillance et à l’amélioration de la qualité sanitaire du cadre de vie. Il effectue, par exemple, les prélèvements visant à analyser la qualité des eaux de baignade. Sa mission peut également porter sur la qualité des aliments, de l’air, et sur les problèmes de bruit ou de traitement des déchets.

Il joue aussi un rôle de conseil auprès des collectivités locales et des particuliers, qui nécessite une bonne dose de tact : pas facile d’expliquer à un plagiste, à la veille de l’ouverture de la saison touristique, que sa plage ne remplit pas toutes les conditions sanitaires pour accueillir le public…

S’il est souvent sur le terrain, le technicien doit également accomplir un travail administratif de suivi de dossier qui exige une certaine rigueur.

Ses compétences

Réactivité, mobilité.

Sa formation

Le concours (catégorie B) est ouvert aux titulaires d’un bac (pour accéder au poste de technicien), d’un BTS ou d’un DUT scientifiques (en chimie, physique, hygiène et sécurité, sciences de la Terre ou de la vie, mathématiques, etc.) pour accéder au poste de technicien principal.

 

Témoignages vidéo

Autres témoignages