En ce momentSélection à l'entrée de l'université : comment ça se passe chez nos voisins européens ?
On en parleÀ l’université de Strasbourg, un bad buzz autour d'une "procédure presse" qui en dit long

Enquêtes

Des personnels sont venus de Rennes et de Metz pour manifester sur le campus de Châtenay-Malabry. // © Laura Makary Enquête | Formations, Gouvernance

À CentraleSupélec, ambiance électrique autour du nouveau cursus ingénieur

Le 16 mars 2017 à 20:30

C'est une semaine mouvementée à CentraleSupélec. Alors qu'un préavis de grève avait été déposé pour cette semaine, environ 200 personnels, enseignants et étudiants étaient mobilisés, ce jeudi 16 mars, sur le campus de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), où se tenait le conseil d'administration. En cause : des questions sociales liées à la fusion, mais aussi la construction du cursus ingénieur de la nouvelle école fusionnée.

Le spectre des domaines jugés sensibles est vaste : il s'étend de la biologie à la sécurité informatique, en passant par les mathématiques. // © plainpicture/OJO/Adam Gault Enquête | Recherche

Lutte contre le terrorisme : la recherche sous surveillance

Le 15 mars 2017 à 17:11

Étudiants et chercheurs refusés sans justifications, dispositifs de sécurité onéreux, lourdeurs bureaucratiques... Les mesures appliquées au nom de la lutte contre le terrorisme mettent en difficulté les laboratoires de recherche classés sensibles. Enquête.

En trois ans, une nouvelle génération d'organisations étudiantes a pris pied sur les campus. Ils se déclarent "souverainistes", "identitaires", "patriotes". // © Fred Marvaud/REA Enquête | Vie étudiante

Les groupes étudiants d'extrême droite font leur retour sur les campus

Le 03 mars 2017 à 18:04

Collectif Marianne, Assas Patriote, Action française étudiante… Sous de nouvelles appellations, des formations "identitaires et patriotes" réapparaissent sur les campus. Avec, pour certaines, l'objectif d'avoir des représentants dans les conseils centraux des universités. Une ambition d'institutionnalisation qui diffère de celle de leurs aînés.

HEC  a été la première école consulaire à endosser le nouveau statut EESC. // © HEC Enquête | Gouvernance

EESC : un statut qui rapproche les écoles de l'entreprise

Le 22 février 2017 à 19:37

Autonomie, agilité et diversification des sources de financement. Tels sont les trois principaux bénéfices attendus du statut d'EESC. Un peu plus d'un an après son adoption par HEC, bilan d'étape avec les six écoles pionnières, en amont de la conférence EducPros du 23 février.

Pour l'heure, malgré les intentions des deux parties, aucune action judiciaire n'a pour le moment été lancée, que ce soit à l'encontre du Cipen ou de Julien Deparis. // © Mopa Enquête | Gouvernance

L'école d'animation Mopa, théâtre d'un conflit après l'éviction de son directeur

Le 22 février 2017 à 18:03

Le 19 janvier 2017, Julien Deparis, directeur de l'école d'animation Mopa a été démis de ses fonctions pour fautes graves par son employeur, le Cipen, une association présidée par la CCI du Pays d'Arles. Depuis, les deux parties s'affrontent dans une guerre de communication qui semble loin d'être terminée.

Depuis plusieurs années, l'université d'Angers possède le plus haut taux de réussite en licence en trois ans. // © V. Bertereau Enquête | Orientation

Réussite en licence : l'université d'Angers donne à ses étudiants le premier rôle

Le 20 février 2017 à 18:48

Avec 60 % de ses étudiants qui obtiennent leur licence en trois ans, l'université d'Angers est la plus performante de France en la matière. Un succès qui s'explique par une multitude de dispositifs. Tous placent au cœur de leurs actions les étudiants, pour les rendre acteurs de la réussite en licence.

En 2015-2016, l'UPMC a accueilli près de 40 % de doctorants étrangers. // © Camille Stromboni Enquête | International

Vers quelles universités françaises se tournent les étudiants étrangers ?

Le 14 février 2017 à 11:12

INFOGRAPHIE. Si le nombre d'étudiants étrangers accueillis dans les universités françaises a légèrement augmenté en 2015-2016, les disparités restent fortes entre les établissements. Sans surprise, le doctorat continue d'abriter la proportion la plus forte d'étudiants hors nationaux.

Si les établissements proposent de plus en plus à leurs étudiants des concours de pitch, le phénomène est emprunté à l'univers des start-up. // © plainpicture/Caiaimages/Agnieszka Olek Enquête | Innovation

Le pitch, l'enseignement à la mode start-up

Le 02 février 2017 à 18:01

Emprunté à l'univers des start-up, le concours de pitch se répand peu à peu dans l'enseignement supérieur. Universités et écoles utilisent cet exercice pour entraîner leurs étudiants à vendre leurs projets, notamment entrepreneuriaux. Certains établissements l'ont inscrit au cœur de leurs formations, convaincus des bienfaits de cette pédagogie par l'action.

Pour transformer l'école de commerce rennaise, Pierre-Paul Cavalié (à gauche) a mis sur pied une Digital Factory : toutes les semaines, la petite équipe se réunit pour échanger sur les dossiers en cours. // © Céline Authemayou Enquête | Innovation

Une journée avec… le chief digital officer de Rennes School of Business

Le 26 janvier 2017 à 10:10

Pour amplifier sa transformation numérique, en novembre 2015, Rennes School of Business a recruté un chief digital officer. Courant dans les grandes entreprises, ce poste est encore rare dans l’enseignement supérieur. Rencontre avec Pierre-Paul Cavalié, en amont de la conférence EducPros du 27 janvier.