1. Parcoursup : ce qu'on attend de vous pour entrer en droit
Boîte à outils

Parcoursup : ce qu'on attend de vous pour entrer en droit

Envoyer cet article à un ami
Maîtriser la langue française et s'intéresser aux questions historiques, sociétales et politiques font partie des attendus pour entrer en licence de droit. // © plainpicture/Hero Images
Maîtriser la langue française et s'intéresser aux questions historiques, sociétales et politiques font partie des attendus pour entrer en licence de droit. // © plainpicture/Hero Images

À compter du 22 janvier 2018, vous pourrez postuler en licence via Parcoursup, la plate-forme qui remplace APB. Pour chaque filière, des “attendus” seront listés, avec quelques variantes possibles d’une université à l’autre. En cas de capacité d’accueil limitée, seront prioritaires les candidatures qui répondent à ces exigences. Voici le profil pour réussir en licence de droit.

C’est l’une des nouveautés de la réforme de l’enseignement supérieur : désormais, les universités pourront vérifier l'adéquation entre le profil des lycéens et le contenu de la licence visée. En cas de capacité d’accueil insuffisante, elles proposeront les places en priorité aux candidats qui ont a priori les meilleures chances d’y réussir.

Ce n’est pas une sélection à proprement parler, selon le ministère de l’Enseignement supérieur, de l’Innovation et de la Recherche, mais un moyen de réduire le taux d’échec en licence, qui frôle les 60 %. Avec ce nouveau système, chaque candidat pourra toujours, en effet, avoir une place à l’université. Si votre profil correspond à la licence demandée, vous aurez une réponse positive de la part de l’université, lors de la phase d’admission de Parcoursup.

S’il y a plus de candidats que de places disponibles (licences dites “en tension”), vous serez peut-être mis “en attente”. Vous devrez alors patienter jusqu’à ce que des places se libèrent, au fil de l’eau, entre fin mai et septembre.

En revanche, si votre profil ne correspond pas aux attendus, l’université vous répondra “oui si” via Parcoursup : vous serez accepté dans la filière, à condition de suivre un parcours adapté, avec des renforcements pour vous remettre à niveau. Là aussi, il pourra y avoir une liste d’attente.

Voici les attendus dans la filière Droit.

Avoir suivi le module "Découverte du droit"

Pour entrer en licence de droit, vous devez avoir suivi le module "Découverte du droit" qui vous aura permis d'avoir un aperçu de la discipline.

Maîtriser la langue française

La langue est primordiale pour la filière juridique. Vous devez donc maîtriser la langue française, écrite et orale, pour répondre aux exigences de la discipline. Rédiger des courriers, des actes juridiques nécessite des qualités rédactionnelles, quand la "plaidoirie", par exemple, répond à des exigences oratoires.

Lire aussi : Licence de droit : cinq conseils pour réussir sa rentrée en première année

Comprendre, analyser et synthétiser un texte

En droit, vous serez confronté à des sources juridiques parfois complexes : constitutions, lois, règlements, jurisprudences… Vous devrez être en mesure de les comprendre, de les mettre en perspective, de les synthétiser voire de les critiquer.

Argumenter et raisonner sur des concepts

Le droit comprend de nombreux concepts, parfois abstraits. Vous devez être capable de raisonner et d'argumenter sur ces concepts, et faire preuve de logique et de déduction.

Être autonome et organisé

En licence de droit, l'encadrement est souple. Seuls certains cours sont obligatoires (les travaux dirigés) et exigent des rendus, eux aussi, obligatoires. Vous devrez donc être capable de vous organiser seul et d'être autonome dans votre travail personnel.

Maîtriser une ou plusieurs langues étrangères

Un niveau "suffisant" est attendu pour entrer en licence de droit, notamment en anglais. Vous travaillerez en effet régulièrement dans un contexte juridique international et devrez être capable de lire et comprendre des textes en langues étrangères.

S'intéresser aux questions historiques, sociétales et politiques

Le droit s'inscrit dans la société dans sa globalité. Vous devez donc avoir des connaissances sur les réalités humaines, sociales et politiques. En somme, être curieux du monde qui vous entoure.