1. Étudier à Saint-Étienne : les avantages selon Mélanie
Portrait

Étudier à Saint-Étienne : les avantages selon Mélanie

Envoyer cet article à un ami
Mélanie, 21 ans, en DUT génie biologique, à Saint-Étienne, dans son appartement. // © Olivier GUERRIN pour L'Étudiant
Mélanie, 21 ans, en DUT génie biologique, à Saint-Étienne, dans son appartement. // © Olivier GUERRIN pour L'Étudiant

Dans le peloton de tête de notre classement des grandes villes, Saint-Étienne propose de nombreuses aides pour les étudiants. Mélanie l'a choisi pour changer de cadre mais aussi pour ses faibles loyers.

Mélanie a élu domicile dans un quartier animé et central de Saint-Étienne : 290 € (hors charges) pour 26 m2 à la Tréfilerie. Un bon plan ? "Pas spécialement. Les jeunes que je rencontre dans le cadre de mon engagement associatif payent grosso modo le même loyer que moi", constate Mélanie, étudiante en deuxième année de biologie à l’université et présidente de la FASEE (Fédération des associations de Saint-Étienne étudiantes). La jeune femme de 21 ans a trouvé son logement sur leboncoin.fr en quelques heures seulement. Les annonces du même type ne manquaient pas. Normal : Saint-Étienne est l’une des villes de notre enquête où les loyers sont les plus bas.

Lire aussi : Comment faire de votre engagement associatif un atout face aux recruteurs ?

Mélanie est originaire de Nîmes. Après le bac, elle s’oriente vers un DUT (diplôme universitaire de technologie) en génie biologique. Un cursus dispensé dans plusieurs villes proches de Nîmes, dont Digne-les-Bains (04) et Marseille (13). "J’ai fait le choix de Saint-Étienne pour changer de cadre, mais aussi et surtout parce que le coût des loyers n’y est pas délirant, confie-t-elle, avant d’ajouter : j’aurais eu du mal à boucler les fins de mois dans une ville plus onéreuse, car mon budget est très serré". La jeune femme se fait aider par ses parents et perçoit 100 € d’aide au logement.

"La ville se bouge pour aider les jeunes en quête d’un toit", tient à préciser Mélanie. Parmi les services municipaux gratuits, citons un lieu d’information et d’accompagnement (pour les démarches administratives, par exemple), ainsi qu’un moteur de recherche dédié aux logements étudiants.

Ses endroits ou événements préférés

Les Olympiades : "Au mois de mars, une semaine entière est consacrée à des tournois sportifs et à des soirées endiablées. Cela permet de décloisonner les différents campus."

"Sainté accueille ses étudiants" : "Un événement organisé par la mairie entre fin septembre et début octobre, dans le but d’intégrer et faire découvrir la ville aux nouveaux Stéphanois."

L’AGORAé : "Cette épicerie solidaire située sur le campus Tréfilerie – mais ouverte à tous les étudiants stéphanois – propose des produits 80 % moins chers qu’ailleurs."

Fest’U : "Le plus grand festival étudiant de France ! Il se déroule en juin et juillet dans l’université Jean-Monnet et fait la part belle aux concerts."

Découvrez notre palmarès interactif des villes où il fait bon étudier