1. Start-up : les réseaux qui vous aident à démarrer
Boîte à outils

Start-up : les réseaux qui vous aident à démarrer

Envoyer cet article à un ami
Les incubateurs vous acompagnent dans votre projet de start-up. Ici, le YEC à Troyes. // © Olivier Frajman
Les incubateurs vous acompagnent dans votre projet de start-up. Ici, le YEC à Troyes. // © Olivier Frajman

L'idée de créer votre propre entreprise est devenue une évidence ? Cela tombe bien, le contexte est favorable, les start-up made in France ont le vent en poupe. Pour monter le projet innovant de vos rêves et contribuer à son essor, rien de tel que l’effet de groupe et l'appui d'experts !

Pour lancer une start-up, les créateurs entreprennent des démarches comme pour n'importe quelle création d'entreprise. Mais ce qui fait la différence, c'est que cette entreprise est jeune, innovante, et... en gestation. Cette phase expérimentale lui permet d'éprouver un marché et de monter un business model, une organisation et une offre jusqu'à atteindre la croissance suffisante pour devenir rentable.

Ce travail de fond ne peut être mené seul dans son coin. La clé de la réussite : le réseau. Grâce à un solide maillage, le start-uper complète son équipe, y adjoint des compétences complémentaires, communique, décroche des financements, etc. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe une offre pléthorique en matière de structures et de réseaux.

Réussir le montage de sa start-up

Fablabs, salons, programmes, accélérateurs, incubateurs, pépinières, espaces de coworking..., il existe de nombreux acteurs qui offrent chacun spécificités et objectifs différents. Chaque dispositif propose ses propres services ou contacts.

Les espaces de coworking permettent par exemple de partager un même lieu avec des professionnels en tous genres, start-upers ou non. Ce sont des spots parfaits pour activer la dynamique de réseau.

La couveuse d'entreprises permet de tester son projet sans courir trop de risques. C'est l'occasion de bénéficier d'un hébergement juridique puisque vous utilisez le numéro de Siret de la couveuse, mais aussi de formations et de conseils. Vous devez être demandeur d'emploi ou au RSA, issu des quartiers dits difficiles, reconnu en situation de handicap, travailler à temps partiel ou en micro-entrepreneur.

Les incubateurs publics ou privés ou les accélérateurs aident les créateurs qui portent des projets innovants dans les domaines technologiques ou scientifiques. Vous bénéficiez gratuitement d'un local, d'un mentorat, indispensable pour séduire les investisseurs potentiels, de ressources et de formations jusqu'à la concrétisation du projet.

Lire aussi : Créer son entreprise : les 7 étapes à suivre

Les pépinières ont pour vocation d'aider les entreprises déjà existantes et en développement. Vous abritez vos activités pendant quatre ans au maximum. Vous disposez aussi de moyens logistiques et de ressources administratives, un secrétariat par exemple. Services payants mais conditions avantageuses.

Où trouver les experts ?

Par ailleurs, il existe des initiatives de spécialistes en quête d'investissement dans des projets innovants à l'image de l'incubateur 50 Partners. 50 entrepreneurs expérimentés sélectionnent et accompagnent des projets et offrent des financements pouvant atteindre 150.000 €.

Autre illustration : nombre d'actions ou sites voient le jour, initiés par des personnalités de l'entrepreneuriat innovant tel que Xavier Niel et sa Station F qui ouvrira ses portes en avril 2017 à la Halle Freyssinet à Paris et réunira des centaines de start-up. D'autres organisent événements, ateliers, conférences, etc. Soyez au taquet !

Quels réseaux aident à la création ?

lafrenchtech.com : ce mouvement informe et anime un réseau composé de centaines d'ingénieurs, développeurs informatiques, commerciaux et start-upers.

bpifrance.fr : cet organisme aide les créateurs à décrocher les premiers investissements. Un simple dossier enregistré sur le site permet d'accéder aux conseils, de l'amorce du projet jusqu'au soutien de la croissance.

businessfrance.fr : l'organisme Business France soutient les start-upers qui veulent conquérir les marchés internationaux et favorise le partage d'expériences avec d'autres entrepreneurs et exportateurs.

fablab.fr : le réseau français des Fablabs, lieux qui mettent à disposition des outils pilotées par ordinateur afin de concevoir et réaliser des objets, a pour objectif de favoriser les échanges entre créateurs. Bienvenue aux start-upers !

Les rendez-vous à ne pas manquer

Pour bâtir votre projet et créer des synergies, rien de tel que de participer à des évènements au cours desquels se déroulent ateliers, conférences et qui donnent l'occasion de rencontres informelles avec des experts ou start-upers.
Ne ratez pas les hackathons – marathons entre développeurs et programmeurs – qui s'organisent fréquemment partout en France et sur des thèmes variés.
Autre piste, les Startup Weekend là aussi planifiés dans toute l'Hexagone. Les uns pitchent leur projet tandis que les autres proposent leurs compétences.
Enfin, le site startupdigest.com recense tous les événements start-up au niveau local. Inscrivez-vous à la newsletter pour connaître l'agenda.