Comment préparer sa candidature pour une alternance en master ?

Par Dimitri Schlichter, mis à jour le 20 Avril 2022
4 min

Pour trouver une alternance en master, il faut impérativement vous y prendre plusieurs mois à l’avance. Parcourir les offres, démarcher les entreprises, passer les entretiens... Cela exige du temps ! Mais l’alternance a le vent en poupe. De plus en plus de masters ouvre leur première année à ce système. Alors pourquoi ne pas l’envisager lors de la prochaine rentrée ?

Avant de vous lancer dans la recherche d’entreprise, il faut être au clair quant à la formation que vous allez suivre : son contenu et ses attentes. Puis, vous devez trouver des points de concordance entre la formation et votre projet professionnel. Ce travail vous permettra de nourrir votre argumentaire lorsque vous ferez face aux recruteurs.

Trouver son alternance en master : ne pas hésiter à multiplier les candidatures

L’idée, au-delà de décrocher un contrat, est d’enrichir la théorie par la pratique. Il est important que vous établissiez des objectifs de mission avant d’aborder un entretien. Créez votre profil sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo), consultez régulièrement les offres et suivez l’actualité des entreprises dans lesquelles vous postulez.

La candidature spontanée reste un moyen simple et efficace de démontrer votre motivation. Allez au-devant des entreprises. Il ne faut pas hésiter à multiplier les demandes sans se décourager, car le nombre de refus peut être conséquent.

Lire aussi

Les clés pour réussir son alternance en master

L’important est de montrer votre motivation et votre implication dès le départ. Vous devez faire vos preuves et montrer que vous pouvez constituer un vrai atout pour l’entreprise. Vous êtes attendu mais il ne faut pas pour autant céder à la pression. Allez chercher les informations auprès de vos collègues ! Il est normal de ne pas savoir dans un premier temps.

Lire aussi

Que faire après un master en alternance ?

Le master, toute filière confondue, a toujours affiché d’excellents taux d’insertion professionnelle (90% en moyenne, 18 mois après le diplôme). Mais la situation s’est dégradée du fait de la crise sanitaire. La promotion 2019 éprouve certaines difficultés d’insertion qui a fait chuter les chiffres.

Pour autant, l’alternance peut, en partie, résorber le phénomène. Des diplômés opérationnels sur le terrain et déjà formés aux process de l’entreprise. De quoi lever les craintes des recruteurs et faciliter les embauches !

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !