Margaux, 23 ans: "Je réalise toutes mes études en apprentissage"

Par Etienne Gless, publié le 17 Janvier 2022

VIDÉO. DUT, licence et master… Margaux, 23 ans, étudiante en ressources humaines, suit toutes ses études supérieures par la voie de l'apprentissage. La jeune femme explique à l'Etudiant pourquoi, selon elle, l'apprentissage est une formule gagnante !

L'apprentissage ? L'essayer c'est l'adopter ! La preuve avec Margaux Benisty qui après quatre ans d'études en apprentissage a signer un nouveau contrat de deux ans avec l'entreprise Enedis, la filiale d'EDF chargée de la gestion et de l'aménagement du réseau de distribution de l'électricité.

"Je prépare un master en management des ressources humaines à l'école ESGRH. À la fin de mes études j'aurai donc suivi six années de formation en apprentissage", explique-t-elle.

Ce goût de l'alternance est motivé par le souci de son insertion professionnelle : "Après avoir été formé en apprentissage, quand on est recruté en entreprise on peut tout de suite être opérationnel au quotidien. Cela plait aux employeurs", explique la jeune femme de 23 ans.

Lire aussi

Trouver son contrat grâce à une candidature spontanée

Après un bac général (ancienne filière économique et social), Margaux a d'abord préparé un DUT (remplacé par le BUT à la rentrée 2021–2022, ndlr) Gestion des entreprises et des administrations à l'IUT de Créteil-Vitry (94). Par ailleurs, nageuse en compétition, elle a bénéficié du statut d'étudiant sportif de haut niveau pour préparer son premier diplôme en apprentissage en trois ans au lieu de deux.

Néanmoins, la recherche de son premier contrat n'a pas été facile : "Je recherchais désespérément une alternance. Après de multiples refus je me suis tournée vers Village nature Paris, une entreprise de loisirs où j'effectuais des missions de nageur, sauveteur, secouriste". Margaux a envoyé une candidature spontanée et a été recrutée pour y préparer son DUT. "J'ai tenté ma chance et j'ai gagné !", sourit-elle.

Lire aussi

Se voir confier des missions variées

Trouver un employeur pour effectuer ses études en apprentissage c'est bien. Trouver un employeur qui vous propose de missions riches, variées et en rapport avec sa formation c'est mieux.

Bonne pioche pour Margaux qui s'est vu confier des missions très motivantes : "Pour mon DUT-GEA, les missions étaient très "challengeantes". J'ai dû mettre en place des procédures de gestion qui n'existaient pas dans le service et mon manager m'a quasi donné carte blanche. J'ai dû me débrouiller avec mes méninges et mes petites mains pour mettre en place des procédures de gestion des contrats, de gestion de l'intérim, de gestion des plannings etc.".

Par la suite, elle a signé un nouveau contrat d'un an avec la même entreprise afin de préparer cette fois une licence en gestion des ressources humaines, administration du personnel à l'université de Paris-Est Créteil (UPEC).

Lire aussi

Développer son autonomie, progresser en compétences

Comme Margaux, l'apprentissage séduit de plus en plus d'étudiants. Sur les quelque 700.000 jeunes qui ont signé un contrat d'apprentissage en 2021, plus de la moitié préparaient un diplôme de l'enseignement supérieur ou un titre professionnel.

Pour beaucoup ce système apparait plus professionnalisant que le stage réalisé au cours de ses études et facilite l'insertion professionnelle  : "En apprentissage vous êtes considéré comme un salarié de l'entreprise", confie Margaux. "On vous confie des tâches plus importantes. Vous acquerrez une pratique sur le terrain qu'on ne peut avoir en formation initiale".

Ce bagage professionnel acquis en apprentissage annule l'argument du manque d'expérience professionnelle si souvent avancé par les recruteurs auprès des diplômés formés par la voie classique. De fait l'insertion des jeunes diplômés formés par la voie de l'apprentissage est meilleure que celle des jeunes diplômés par la voie de la formation sous statut étudiant classique.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une Alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !