Boîte à outils

Pourquoi faire son BTS en école de commerce ?

Dans un lycée ou dans une école de commerce, les BTS sont des diplômes nationaux et les programmes sont identiques.
Dans un lycée ou dans une école de commerce, les BTS sont des diplômes nationaux et les programmes sont identiques. © JOURNEY STUDIO7 / Adobe Stock
Par Agnès Millet, publié le 28 novembre 2023
5 min

Si l'on pense souvent au BTS comme une formation à bac+2 enseignée au lycée, on sait moins que des écoles de commerce en proposent aussi. Une option qui peut vous convenir, surtout si l'idée de poursuivre vos études après votre BTS vous intéresse.

Après le lycée, on ne se voit pas toujours continuer en études supérieures. C'était le cas de Liang Jiang, "pas trop branché par les études" et qui s'est lancé dans la restauration, une fois son bac en poche, en 2018.

La crise Covid lui fait prendre du recul. "Même si la restauration me plait toujours, j'ai voulu reprendre mes études pour avoir plus de souplesse et de choix pour m'orienter vers d'autres domaines." Il vise le BTS Management commercial opérationnel (MCO) et décide de faire sa formation à l'Ipag, une école de commerce que lui a recommandée un ami.

C'est aussi pour la bonne réputation de l'école que Myriam a choisi de faire son BTS MCO à l’EM Normandie Compétences. "Après avoir tenté une prépa puis un DUT, j'ai travaillé à Leroy Merlin. Ils m'ont incité à reprendre mes études et on m'a parlé d'EM Normandie, qui était partenaire de l'entreprise".

EM Normandie, Ipag… Des BTS en grande école de commerce ? Oui, parmi les 38 écoles ayant des programmes grande école (PGE) grade master, plusieurs proposent des BTS, en lien avec le commerce, la gestion, l'immobilier. Des secteurs proches de leurs domaines.

Un BTS en école de commerce, pour le même diplôme qu'en lycée

Si, le plus souvent, ces formations sont dispensées dans des lycées, on les trouve également dans des petites écoles privées ou dans ces écoles privées de management proposant aussi des PGE.

Puisque les BTS sont des diplômes nationaux, les programmes sont identiques quelle que soit votre structure de formation et, en fin de cursus validé, vous aurez un diplôme national de l'enseignement supérieur, de niveau bac+2, garanti par l'État qui vous permet de poursuivre vos études.

Dans les écoles de commerce – comme ailleurs – vous pouvez suivre votre cursus en alternance, comme Liang Jiang et Myriam. Ce qui évite les frais de scolarité et "permet de payer le loyer et d'économiser", explique l'étudiant en 2e année de BTS à l'Ipag.

Myriam y voit un autre atout  : accumuler "de l'expérience, qui complète la partie théorique du BTS. Côté charge de travail en cours, c'est faisable quand on travaille régulièrement".

Des BTS pas tout à fait comme les autres

Si le programme est le même partout, quel est l'intérêt de faire son BTS en école de commerce ?

Pour Marion Fabre, responsable des programmes bachelor et BTS d'Omnes, "l'avantage de faire son BTS en école de commerce, c'est que l'on rentre dans la philosophie des écoles de commerce, avec une pédagogie axée sur les projets. L'étudiant est dans la dynamique du campus". De plus, ajoute-t-elle, l'étudiant "peut profiter des associations étudiantes".

À l'Idrac, les BTS font "historiquement partie de l'ADN de l'école", selon Alain Scappaticci, directeur national. Les étudiants de BTS représentent en effet le quart des élèves. Pour lui, l'autre atout des écoles est l'accompagnement proposé, "notamment lors de la recherche d'entreprise pour l'alternance : nous proposons les offres de nos partenaires et du coaching jusqu'au contrat".

"Nous avons une grande bibliothèque et beaucoup d'outils à notre disposition : le career center, les journées job dating. C'est très utile", abonde Liang Jiang. Une grande école de commerce peut aussi rassurer sur la qualité de l'enseignement. C'est le cas de Myriam. "J'avais peur que le niveau soit un peu bas", explique-t-elle.

Avoir un premier diplôme et envisager le bac+5

"Les étudiants qui s'intéressent aux BTS fonctionnent par étape. Ils ont besoin d'avoir une première sécurité, avec un diplôme à deux ans et ne se voient pas forcément suivre des études longues. Cinq ans, ça fait peur : c'est loin. Le BTS est un diplôme que tout le monde connait. Après leur diplôme, ils peuvent choisir de travailler. Mais certains se surprennent à vouloir poursuivre leurs études", résume Alain Scappaticci, de l'Idrac.

"Nous sentons qu'il y a une passerelle vers l'école de commerce", confirme Myriam. En s'inscrivant en BTS, elle visait déjà des études longues, mais souhaitait se rassurer sur son goût pour les études. Aujourd'hui, elle envisage de poursuivre en licence pro.

La même démarche anime Liang Jiang, après avoir interrompu ces études. "J'ai l'objectif clair d'intégrer une école de commerce, mais je voulais commencer par un BTS, et me familiariser avec les critères et le niveau nécessaires pour viser un PGE".

"Ouvrir des BTS élargit notre recrutement post-bac en termes d'ouverture sociale. Cela permet de faire connaitre notre école. Les élèves peuvent ensuite tenter une 3e année de bachelor, voire un PGE", complète Olivier Maillard, directeur de l'Ipag.

Des passerelles vers le bac+5 ?

Après un BTS en école de commerce, le taux de poursuite d'études oscille entre 30 et 50%. Vous pouvez choisir de poursuivre dans l'école où vous avez fait votre BTS ou dans un autre établissement. L'accès est sélectif et il vous faudra, bien souvent, prendre un an supplémentaire pour vous préparer, que ce soit en 3e année de bachelor, en prépa ATS ou en licence pro, par exemple.

Les écoles ont tout intérêt à vous accompagner. "Le bachelor est accessible sur dossier et entretien : nous organisons une journée de préparation pour nos élèves de BTS, à qui nous offrons les frais de candidature", explique Marion Fabre, d'Omnes.

Après votre BTS ou à l'issue de cette troisième année, si vous souhaitez intégrer un PGE, vous aurez à passer des concours d'admission parallèle dit aussi admission sur titre, qui ouvrent à ces cursus, souvent proposés en alternance. De quoi décrocher un diplôme grade master de niveau bac+5.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !