Boîte à outils

Rentrée décalée, passerelles… Comment se réorienter en BUT ?

La rentrée généralement décalée se fait souvent au mois de janvier ou février.
La rentrée généralement décalée se fait souvent au mois de janvier ou février. © Midnight Studio / Adobe Stock
Par Rachel Rodrigues, publié le 08 décembre 2023
1 min

Si la formation que vous avez intégrée en septembre ne vous plaît pas ou si vous souhaitez changer de voie en début d'année prochaine, il est possible pour vous d'intégrer certains cursus en BUT à partir de janvier ou février.

Le contenu de la formation que vous avez intégrée à la rentrée ne correspond pas à vos attentes ? Le format universitaire ne vous convient pas ? Quelle que soit la raison, vous avez la possibilité de vous réorienter en cours d'année en BUT (Bachelor universitaire de technologie), et ainsi éviter de perdre un an dans votre parcours.

Plusieurs possibilités de réorientation vers des BUT s'offrent à vous. Depuis octobre, dans la région des Hauts-de-France, par exemple, la plateforme RéoSup peut vous mettre en relation avec les lycées et les IUT qui disposent de places vacantes en BTS et BUT. Les inscriptions sont possibles jusqu'au 22 décembre.

Certaines formations sont également susceptibles de vous accueillir au deuxième semestre grâce à un dispositif de "rentrée décalée". C’est le cas à l’université de Metz, où vous pourrez intégrer votre première année de BUT en janvier 2024. Néanmoins, il est préférable de vous renseigner directement auprès de l’IUT pour vous assurer que les formations que vous visez proposent bien ce dispositif.

Une rentrée décalée au deuxième semestre de BUT

En quoi cela consiste-t-il ? Concrètement, il s'agit d'une rentrée généralement décalée au mois de janvier ou février, pour coïncider avec le début du deuxième semestre. "Les étudiants sélectionnés rejoignent un groupe spécifique de BUT 1, qui réalisera son année entre janvier et juillet", explique Hervé Blasselle, chef du département GEA de l'IUT de METZ. "On parle de semestre rebond".

A noter donc que l'année sera chargée car vous ferez tout le programme de première année de bachelor universitaire de technologie en six mois au lieu d’un an, afin de passer en deuxième année ensuite, en rejoignant le cycle classique dès septembre. Les étudiants du groupe "rentrée décalée" effectuent, comme les étudiants du cursus classique, leur stage de fin de BUT 1.

Les compétences acquises pendant les six mois sont les mêmes qu'en cursus initial. Seule petite différence qui peut se présenter : "les étudiants en rentrée décalée ont moins de temps pour se consacrer aux projets personnels", précise Patricia Gaitan, directrice adjointe à la formation de l’IUT Aix Marseille. En effet, "le volume horaire est le même qu'en formation initiale, mais sera moins étalé et plus compacte", décrit-elle.

Une sélection pour entrer en BUT en rentrée décalée

Les étudiants sont sélectionnés sur dossier. Ils doivent généralement fournir lettre de motivation, CV et leurs notes de terminale. A ce titre, Hervé Blasselle précise que tous types de candidatures peuvent être déposées. "Étudiants originaires de classes préparatoires, profils universitaires en L1 ou qui viennent de PASS, étudiants en BTS… Tous les dossiers sont étudiés", liste-t-il.

Les résultats du début de L1 ou de la formation abandonnée ne sont pas demandés : "on se doute que s'ils se réorientent, c'est que le premier choix n'était pas le bon, alors on ne se base pas là dessus", assure Patricia Gaitan.

Par ailleurs, certains établissements organisent également des entretiens après l’étude de dossier. Il s'agit d'un échange "d'une vingtaine de minutes autour de la motivation et du projet professionnel", précise Hervé Blasselle. D'autres établissements se contentent d'étudier les dossiers et fonctionnent avec un système de classement et liste d'attente.

Des passerelles en 2e et 3e années de bachelor universitaire de technologie

Dans la plupart des IUT, il existe également des passerelles pour entrer directement en 2e ou 3 année de BUT. Cela peut concerner les étudiants qui viennent de terminer leurs deux années de BTS, les étudiants venant de classe préparatoire, mais aussi les étudiants inscrits en licence à l’université et qui souhaitent se réorienter.

Pour s'inscrire, les étudiants peuvent déposer leur dossier sur e-candidat, ou sur la plateforme dédiée de l'IUT en question. "Les sessions de candidature ont généralement lieu au printemps, autour du mois de mars", explique la scolarité de l'IUT de Tourcoing.

Des compétences prérequises dans certaines spécialités de BUT

"La sélection en passerelle est soumise à un jury, qui étudie chaque année le nombre de places dans chacun des niveaux", précise Hervé Blasselle. Il y a donc forcément moins de places disponibles en passerelle qu’en formation initiale.

Dans certains établissements et formations, il existe également des prérequis sur les compétences acquises dans la formation précédente. "Si des étudiants en BTS informatique n'ont que très peu vu la programmation, ils seront amenés à intégrer le BUT en 2e et non pas 3e année pour se remettre à niveau", illustre Patricia Gaitan.

Le BUT, un cursus exigeant axé sur la pratique

Le programme comprend des cours magistraux mais aussi et surtout des TP (travaux pratiques) et des TD (travaux dirigés) généralement dispensés par des professionnels issus du monde de l’entreprise. Vous devrez également effectuer de 22 à 26 semaines de stage pendant le cursus.

Préparer un BUT exige investissement et motivation. Les cours et les projets représentent de 35 à 40 heures hebdomadaires à quoi il faut ajouter le travail personnel et les devoirs à la maison. L’assiduité aux cours est par ailleurs obligatoire et conditionne l’obtention du diplôme.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !