Accès aux écoles d'agronomie et vétérinaires : une réforme de la voie C du concours agro-véto est attendue

Par Clément Rocher, publié le 06 Avril 2022
5 min

Une réforme de la voie C aux écoles nationales agronomiques et vétérinaires est en préparation. Elle donnerait lieu à la création d'une nouvelle voie dédiée aux étudiants titulaires d’un BTSA ou d’un BTS. Les modalités d’accès et de sélection dès le DUT mais aussi au niveau BUT sont également à l'étude.

La voie C du concours agronomique et vétérinaire (C Bio/C ENV /C2) donne accès aux écoles nationales d'agronomie – ce sont des écoles d'ingénieurs spécialisées dans le domaine des sciences du vivant, de la biologie, de l'agronomie – mais aussi aux écoles nationales vétérinaires.

Si vous entrez cette année en BTS, BTSA ou BUT, cette réforme vous ouvrira de nouvelles voie d'accès aux écoles agro et véto à l'horizon 2024.

Lire aussi

Quels sont les profils des candidats au concours agro-véto voie C ?

Les concours C Bio et C ENV sont aujourd'hui accessibles aux étudiants inscrits en deuxième année de préparation d'un diplôme professionnel de deux années d'études supérieures et aux titulaires d'un diplôme professionnel (de type BTSA-BTS).

Une grande majorité des candidats sont issus d’une classe prépa ATS (Adaptation technicien supérieur).

Le concours C2 est principalement accessible aux étudiants non issus d’une prépa ATS. Il est ouvert aux étudiants titulaires d’un DUT chimie, DUT Génie biologique, DUT Génie chimique-Génie des procédés et DUT Hygiène-Sécurité-Environnement.

Lire aussi

Pourquoi une réforme de la voie C du concours agro-véto est à l'étude ?

Les écoles et le ministère chargé de l’Agriculture ont lancé une réflexion sur les modalités d’entrée dans les écoles nationales supérieurs d’agronomie et les écoles nationales vétérinaires.

La classe préparatoire ATS-bio et la voie C des concours ne valoriseraient pas suffisamment les capacités professionnelles des titulaires d’un BTSA ou d’un BTS. La réforme des DUT en BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) est également l'occasion de se pencher sur une réforme sur les modalités d'accès.

Laurence Deflesselle est directrice générale d'Oniris Nantes et membre du comité de pilotage de cette réforme. "On mise sur la voie C car elle est susceptible d'apporter des profils plus motivés parmi les étudiants issus de BTS et DUT-BUT. Tout l'objectif de cette réforme est de recentrer un concours uniquement pour les BTS."

"Il y a un mélange des profils qui se fait au détriment des BTS : ils ont moins de chance de réussir au concours par rapport aux DUT, ajoute Laurence Deflesselle. Cette réforme permettra une meilleure maîtrise des flux et d'éviter une concurrence entre des profils très différents."

Lire aussi

Une réflexion sur deux nouvelles voies d'accès aux écoles d'agro et véto

Une nouvelle voie d’accès aux écoles nationales agronomiques et vétérinaires sera réservée aux étudiants de BTSA-BTS à partir de l'année 2023–2024. Cette voie appelée C+ permettra aux candidats de postuler à un concours suivi d’une classe passerelle en lycée d’un an de préparation aux études agronomiques ou vétérinaires – sans concours à l’issue – avant d’accéder aux écoles d'agronomie ou vétérinaires. Les effectifs seront réduits au sein de cette classe passerelle afin de favoriser un accompagnement personnalisé.

A partir de l'année 2023–2024, les étudiants de DUT et de BUT pourront postuler à une nouvelle voie de concours, intitulée provisoirement B2. Elle constitue un aménagement de la voie C2 du concours, mais dont les débouchés et les places seront également élargis pour permettre l’accès aux écoles nationales vétérinaires. L’organisation et les modalités d’accès et de sélection dès le DUT mais aussi au niveau BUT seront étudiées au cours de cette phase de réforme.

Le Service des Concours Agronomiques et Vétérinaires (SCAV) précise dans un communiqué que les travaux et les concertations pour la conduite de cette réforme sont en cours.

Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !