1. Budget : combien ça coûte de faire Sciences po ?
Boîte à outils

Budget : combien ça coûte de faire Sciences po ?

Envoyer cet article à un ami
Selon les revenus, les frais de scolarité à Sciences po peuvent être multipliés par près de 20. // © Marie-Anne Nourry
Selon les revenus, les frais de scolarité à Sciences po peuvent être multipliés par près de 20. // © Marie-Anne Nourry

Les études à Sciences po présentent des tarifs qui varient selon votre situation financière et sociale, mais aussi selon l’IEP (institut d'études politiques) que vous avez choisi. On fait un point budget.

Sciences po essaie de s'adapter à toutes les bourses des étudiants et de leurs parents, avec des frais d'inscription variables. Dès 2003, l'établissement parisien a adopté un système de modulation. Le tarif de votre formation varie ainsi en fonction des revenus fiscaux de vos parents : plus ils versent d'impôts, plus le montant à payer augmente. Ainsi, les frais en master peuvent s'élever de 920 € à 13.970 €.

Attention : aux frais d'inscription se rajoutent les frais de sécurité sociale (215 € en 2015-2016), obligatoires pour les étudiants en France, ainsi que les frais de médecine préventive, de cotisation au SCD (service commun de documentation), et de cotisation au FSDIE (fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes).

Des tarifs modulés

Depuis la rentrée 2013-2014, la plupart des IEP (instituts d'études politiques) en région ont aussi adopté progressivement ce système. Bordeaux, Lille, Lyon, Rennes et Strasbourg ont suivi le modèle de Paris, profitant parfois de ce changement pour augmenter leurs frais de scolarité. En 2014, l'IEP de Toulouse est passé également à cette formule. Alors que les étudiants devaient débourser 780,10 € pour s'inscrire en 2013, la fourchette s'établit désormais entre 250 € et 3.800 €. À Lyon, le maximum du coût des études a doublé : il est passé de 1.650 € à 3.770 € pour la rentrée 2016-2017. Les étudiants s'étaient mobilisés, sans succès, sur cette hausse, qui s'aligne sur les tarifs pratiqués par les autres IEP. De son côté, l'IEP de Strasbourg a fait le choix de tarifs moins élevés en 3e année pour faciliter la mobilité des étudiants qui ont la possibilité de partir à l'étranger.

Des frais fixes encore à Grenoble et Aix

Les IEP de Grenoble et Aix-en-Provence font toujours exception, en gardant des frais fixes, respectivement 1.300 € et 812 €. À Grenoble, on semble "envisager" de passer aux frais modulables, mais rien n'est encore officiellement prévu.

Du reste, sachez que si votre établissement adopte ce système après votre première rentrée, vous n'en profiterez probablement pas, car le changement s'opère souvent au fur à mesure. Ainsi, les étudiants en 5e année de l'IEP de Bordeaux doivent encore payer des frais fixes (1.025 €). Cela ne sera plus le cas seulement à partir de la rentrée 2017-2018.

Frais d'inscription 2016-2017
Établissements Montant des frais
Aix-en-Provence 812 €
Bordeaux 280 € à 6.300 € (premier cycle)
320 € à 6.615 € (second cycle)
Grenoble 1.300 €
Lille 300 € à 3.200 €
Lyon 470 € à 3.770 €
Paris 540 € à 10.150 € (collège universitaire)
920 € à 13.970 € (master)
Rennes 300 € à 3782 €
Saint-Germain-en-Laye 300 € à 4.000 €
Strasbourg 200 € à 3.000 € (années 1, 2, 4, 5)
100 € à 2.800 € (année 3)
Toulouse 250 € à 3.800 €

Des cas particuliers

Les boursiers sur critères sociaux du CROUS (centre régional des œuvres universitaires et scolaires) et les pupilles de la nation sont exonérés de ces frais. Sciences po, à Paris, délivre également à ces boursiers un complément qui varie entre 756 € et 4.159 €, versé en 8 mensualités.

D'autres tarifs s'appliquent souvent aux étudiants étrangers, mais aussi pour les étudiants qui suivent un double diplôme. Ceux-ci doivent généralement payer des droits de scolarité dans les deux établissements partenaires, comme c'est le cas par exemple du double diplôme en journalisme de l'ESJ Lille et Sciences po Lille.