Le montant des bourses Erasmus+ pour les étudiants en mobilité

Par Pauline Bluteau, publié le 03 Decembre 2021
4 min

Si vous effectuez une mobilité via le programme Erasmus+, vous pouvez obtenir une bourse. Le montant n'est pas le même pour tous les étudiants : cela dépend du pays d'accueil, de votre établissement, des critères sociaux ou encore du moyen de transport que vous utiliserez. La bourse Erasmus+ peut atteindre plus de 1.000 euros par mois dans certains cas.

Tous les étudiants peuvent prétendre à une bourse de mobilité dans la cadre d'un programme Erasmus+. Cette bourse est même cumulable avec d'autres, comme celles des régions ou de la ville notamment.

Son montant dépend de plusieurs critères. Aussi, ne soyez pas surpris de ne pas obtenir le même montant que vos camarades de classe. Depuis cette année, en plus de la bourse "initiale", vous pourrez bénéficier de plusieurs compléments financiers.

Lire aussi

Bourses Erasmus+ pour les mobilités des étudiants de l'enseignement supérieur
Montant mensuel de la bourse d'études Complément mensuel pour une mobilité de stage Complément mensuel "Inclusion" Complément unitaire "Voyage éco-responsable"
Pays du groupe 1 De 310 à 600 € +150 € +250 €* +50 €
Pays du groupe 2 De 260 à 540 € +150 € +250 €* +50 €
Pays du groupe 3 De 200 à 490 € +150 € +250 €* +50 €
*Si l'étudiant répond à l'un des neuf critères "Inclusion".

Entre 200 et 750 euros de bourse Erasmus+

La seule condition pour obtenir une bourse correspond à la durée du séjour : la mobilité d'études comme de stage doit être de deux mois minimum.

Chaque établissement du supérieur fixe ensuite le montant qu'il accorde à tous ses étudiants selon la fourchette donnée par le programme Erasmus+. Celle-ci dépend du pays d'accueil car le coût de la vie peut passer du simple au double.

Aussi, les étudiants qui effectuent une mobilité d'études :

  • dans un pays du groupe 1 (Danemark, Finlande, Islande, Irlande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède) bénéficient d'une bourse d'un montant compris entre 310 et 600 euros par mois.
  • dans un pays du groupe 2 (Autriche, Belgique, Chypre, Allemagne, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal, Espagne) bénéficient d'une bourse d'un montant compris entre 260 et 540 euros par mois.
  • dans un pays du groupe 3 (Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, République Tchèque, Macédoine du Nord, Turquie) bénéficient d'une bourse d'un montant compris entre 200 et 490 euros par mois.

Le montant de ces bourses correspond à une mobilité d'études. Ceux qui partent en mobilité de stage toucheront, en supplément, une aide financière de 150 euros par mois, quelle que soit la destination.

Lire aussi

Le complément "Inclusion" de 250 euros par mois

Nouveauté depuis cette année : le complément "Inclusion". Il s'adresse à tous les étudiants qui peuvent remplir au moins l'un des neuf critères :

  • être en situation de handicap ou d'affectation de longue durée ;
  • habiter une commune classée zone de revitalisation rurale (ZRR) ;
  • habiter une adresse classée quartier prioritaire de la ville ;
  • être boursier sur critères sociaux échelons 6 ou 7 (ou bénéficier d'une bourse de collège échelons 1 à 3 ou d'une bourse de lycée échelons 4 à 6) ;
  • appartenir à un foyer dont le quotient familial CAF est inférieur ou égal à 551 euros ;
  • être demandeur d'emploi de catégorie A depuis plus d'un an ;
  • être inscrit dans l'un des dispositifs suivants : lutte contre le décrochage, contrat de volontariat pour l'insertion, parcours contractualisé d'accompagnement vers l'emploi et l'autonomie et garantie jeunes, service militaire adapté ou service militaire volontaire, programme TAPAJ (travail alternatif payé à la journée).

Le montant du complément financier ne dépend ni de votre établissement, ni du pays d'accueil. Il s'élève à 250 euros par mois dans tous les cas.

Lire aussi

Un complément "Voyage éco-responsable" de 50 euros

Enfin, un dernier complément financier peut vous être attribué si vous choisissez un transport "vert" pour rejoindre votre pays d'accueil, tel que le vélo, le bus, le train ou le covoiturage. Ce coup de pouce est le même pour tous, quels que soient le choix de la mobilité et la distance parcourue, à savoir 50 euros. Cette aide est versée une seule fois lors de votre départ.

Pour obtenir ces compléments "Inclusion" et "Voyage éco-responsable", il vous suffit de donner cette information au service des Relations internationales de votre établissement. Vous devrez alors fournir un justificatif. Votre établissement vous versera ensuite la somme adéquate. Attention, sans demande de votre part, aucune aide supplémentaire ne vous sera attribuée.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !