Tout ce que vous devez savoir sur Erasmus +

Par Juliette Chaignon, publié le 15 Octobre 2020
4 min

Du 15 au 17 octobre se tiennent les "Erasmus days". Trois jours pour mettre en avant le programme Erasmus + de l’Union européenne. L’occasion de répondre à vos questions.

Le programme Erasmus +, né de la fusion des différents programmes d’échanges européens en 2014, s’adresse à un large public. Mais qui peut partir et où exactement ? À quel moment de vos études est-il conseillé d'en profiter ? Stage ou échange : que faire une fois sur place ?

Qui peut partir en Erasmus, et pour quoi faire ?

Tous les étudiants inscrits dans un établissement du supérieur en France sont éligibles. Ils peuvent étudier ou faire un stage à l’étranger pour une durée de 12 mois maximum par cycle d’études (BTS/DUT, licence, master, doctorat). Il est donc possible de faire 12 mois de mobilité en licence puis de nouveau 12 mois au niveau master. Les stages peuvent durer entre 2 mois et un an. Que vous partiez pour étudier ou faire un stage, le principal objectif du programme est l’acquisition de compétences, notamment linguistiques.

Les apprentis sont aussi éligibles, qu’ils soient élèves dans le secondaire (CAP, bac pro) ou dans l’enseignement supérieur. Ils peuvent réaliser un stage à l’étranger, à condition que leur établissement participe au programme Erasmus +. Le contrat d’apprenti en France n’est pas rompu le temps de la mobilité. Le salaire est maintenu, mais l’employeur français doit donner son accord. Ce type d’échange se discute en amont avec le centre de formation et c’est à l’étudiant de trouver un stage à l’étranger.

Erasmus + s’adresse enfin aux jeunes stagiaires de la formation professionnelle, aux salariés en formation continue ou encore à des personnes en réorientation. Il faut pour cela consulter les offres par l’intermédiaire de la Mission locale ou de Pôle emploi. Les professionnels de l’enseignement et de l’animation auprès des jeunes peuvent prétendre à une mobilité de 2 jours à 2 mois.
Les personnes présentant un handicap bénéficient d’un accompagnement spécifique.

Lire aussi

Quand peut-on partir ?

Les étudiants peuvent partir en stage dès leur première année d’études supérieures. Pour étudier, il faut attendre la deuxième année. Dans certains établissements, les mobilités ne sont possibles que lors de certaines années d’études. Il faut se renseigner au cas par cas.

Le programme Eramus + n’impose pas de conditions de départ aux autres personnes éligibles, mais celles-ci doivent se renseigner avec leur établissement qui peut, lui, fixer des dates de mobilité.

Lire aussi

Où poser ses valises ?

Au total, 34 pays participent au programme Erasmus +. Il s’agit des 27 pays de l’Union européenne, du Royaume-Uni, de la Serbie, de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège, de la Turquie. La Suisse n’est pas éligible.

Attention : chaque établissement possède des partenariats définis avec des établissements de certains pays. Il faut donc bien se renseigner sur les possibilités offertes par son établissement en France.

Les élèves de master sont éligibles à des destinations internationales dans le cadre du programme Erasmus Mundus. Le diplôme de master est délivré conjointement par deux établissements du réseau Erasmus +, dont certains pays hors de l’Union européenne. Pour les apprentis, le stage peut avoir lieu dans l’un des 34 pays participants.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road