Brexit : les dix destinations qui peuvent remplacer votre mobilité au Royaume-Uni

Par Pauline Bluteau, publié le 14 Janvier 2021
5 min

Le Royaume-Uni ayant quitté le programme Erasmus+ le 1er janvier dernier, d’autres destinations risquent de s’imposer auprès des étudiants désireux d’apprendre la langue de Shakespeare. L’Etudiant vous dresse une liste non-exhaustive des pays qui pourraient vous convaincre.

Si pour certains étudiants, le Royaume-Uni restera la destination incontournable pour apprendre l’anglais, sachez que des pays européens et membres du programme Erasmus+ où les cours se déroulent entièrement en anglais peuvent tout autant faire l'affaire. Petit tour d’horizon.

La République d'Irlande : le favori

// © Adobe Stock/Dawid

Proximité géographique, paysages incroyables, culture riche et surtout anglophone… Difficile de ne pas citer la République d'Irlande comme pays potentiel pour remplacer une mobilité au Royaume-Uni. Contrairement à sa voisine, l’Irlande du Nord, qui sort de l’Union européenne, la République d'Irlande reste membre du programme Erasmus+. D’ailleurs, avec le Brexit, le nombre d’étudiants français misant sur ce pays grimpe en flèche (+1.100 mobilités entre 2017 et 2018 selon Stat' Erasmus+).

Lire aussi

L’Allemagne : le sérieux concurrent

// © Adobe Stock/frank peters

Depuis plusieurs années déjà, l’Allemagne propose de nombreux cursus universitaires entièrement en anglais. Les étudiants peuvent ainsi profiter de la qualité des enseignements et des établissements allemands tout en choisissant des cours en fonction de leur niveau de langue en anglais.

Lire aussi

Les Pays-Bas : le cosmopolitisme avant tout

// © Adobe Stock/Alexi Tauzin

Même si le néerlandais reste la langue officielle aux Pays-Bas, l’anglais est également parlé par la quasi-totalité des Hollandais. Pays cosmopolite, notamment dans sa capitale, Amsterdam, il offre également de belles opportunités professionnelles à l’international. Même la pluie ne devrait pas vous arrêter

Les pays nordiques : l’excellence académique

Les pays nordiques comme la Suède sont réputés pour leur excellence académique.
Les pays nordiques comme la Suède sont réputés pour leur excellence académique. // © Adobe Stock/ frank peters

Avis aux amateurs de nature et de sport, les pays nordiques devraient vous plaire ! Réputés, entre autres, pour leur excellence académique, la Norvège, la Finlande, la Suède mais aussi l’Islande et le Danemark sont un bon compromis. À savoir : contrairement aux apparences, le coût de la vie dans ces pays est moins élevé qu’à Londres ou Paris (selon Le coût de l'expat).

Lire aussi

La Hongrie : l’ambiance étudiante

// © Adobe Stock/Noppasinw

Plus au centre de l’Europe, la Hongrie attire de plus en plus d’étudiants français. L’occasion de se frotter à une ambiance festive dans un pays traversé par le Danube et où le coût de la vie est en moyenne 38% moins élevé qu’à Paris (selon Le coût de l'expat).

La Pologne : le dynamisme de l’Est

// © Adobe Stock/eunikas

Huitième pays le plus plébiscité par les étudiants français en échange Erasmus+ en 2018–2019, la Pologne dispose de nombreux atouts et notamment une très bonne maitrise de l’anglais. Animée et dynamique, la Pologne plait de plus en plus.

Lire aussi

L’Autriche : la richesse culturelle

// © Adobe Stock/ auergraphics

L’Autriche tente aussi de se diversifier en proposant davantage de cursus anglophones. Rien d’étonnant à cela puisque le pays figure, au même titre que la Pologne, parmi les meilleurs en termes de maitrise de la langue de Shakespeare. Ajoutez à cela une richesse culturelle et des paysages extraordinaires qui sauront séduire les derniers sceptiques.

Malte : l’anglais comme langue officielle

// © Adobe Stock/krivinis

D’une île à l’autre il n’y a qu’un pas, ou presque : ce n’est pas dans la Manche mais bien dans la Méditerranée que vous pourriez poser vos valises. À Malte, l’anglais est l’une des deux langues officielles. Difficile de ne pas être tenté mais attention, les places sont chères car l’île ne possède qu’une seule université.

Les pays baltes : la qualité de la recherche

// © Adobe Stock/Alex Stemmer

Direction l’Estonie, la Lettonie ou la Lituanie ! Notamment pour ceux qui souhaitent y faire de la recherche. Mais les pays baltes sont aussi ouverts à tous les étudiants avides de découvrir une culture bien différente de la France à des prix accessibles.

La Belgique : l’exigence anglophone

// © Adobe Stock/andrii_lutsyk

Il n’y a parfois qu’une frontière à traverser pour trouver chaussure à son pied. Exigeante sur le plan académique et excellente sur le plan anglophone, la Belgique peut aussi vous offrir de nombreuses possibilités de stages.

Pour rappel, si vous souhaitez partir dans un établissement anglophone, vous devrez au préalable passer une certification en langue étrangère, comme le TOEIC. Selon les pays, des niveaux minimums sont requis.

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road