1. Supérieur
  2. Médecine / Santé
  3. Coronavirus : les ECNi tests à distance pour les étudiants en médecine
En bref

Coronavirus : les ECNi tests à distance pour les étudiants en médecine

Envoyer cet article à un ami
Dès la semaine prochaine, les étudiants en sixième année de médecine devront passer leurs examens blancs à distance. // © Drobot Dean / Adobe Stock
Dès la semaine prochaine, les étudiants en sixième année de médecine devront passer leurs examens blancs à distance. // © Drobot Dean / Adobe Stock

Face à l'épidémie de coronavirus qui continue de se propager en France, le président de la République a annoncé jeudi soir, lors d'une allocution aux Français, la fermeture dès le lundi 16 mars 2020 des crèches, écoles, collèges et universités dans tout le pays. Les formations en santé devraient passer à l'enseignement à domicile.

"Les facultés vont se référer au plan de continuité pédagogique où plusieurs solutions sont apportées, avec notamment les cours en ligne, visioconférences, examens à distance… Beaucoup de modalités vont se faire à distance en utilisant les plateformes des universités ou SIDES (système inter-universitaire dématérialisé d’évaluation en santé), très implantés chez les étudiants en pharmacie et en médecine", explique Kevin Bouchenak, en charge de l'enseignement supérieur à l'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF).

Lire aussi : Coronavirus : toutes les écoles et universités de France fermées "jusqu’à nouvel ordre"

La plateforme d'examen à distance testée avec succès

Les 16, 17 et 18 mars prochains, les étudiants en sixième année de médecine devraient passer un concours blanc à domicile. Il s'agit des ECNi tests (épreuves classantes nationales informatisées). Ces épreuves déterminantes pour la suite de leur carrière qui leur permettent, selon leur classement, de choisir leur spécialité et la ville où ils poursuivront leur formation.

"Hier, un test a été effectué et tout a très bien fonctionné", précise Sébastien Villard vice-président chargé des études médicales à l'Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF).

Les actions de prévention de la santé que les étudiants en médecine doivent effectuer dans le cadre de leur service civique sont annulées.

Lire aussi : Sébastien Villard, vice-président chargé des études médicales à l’ANEMF : "La réforme des ECNi, c'est une révolution pédagogique de la formation médicale"