1. Supérieur
  2. PARCOURSUP - Inscriptions dans le supérieur
  3. Tout savoir à propos des quotas sur Parcoursup
Boîte à outils

Tout savoir à propos des quotas sur Parcoursup

Envoyer cet article à un ami
En 2019, 5.580 lycéens boursiers supplémentaires ont intégré le supérieur. // © iStock/Skynesher
En 2019, 5.580 lycéens boursiers supplémentaires ont intégré le supérieur. // © iStock/Skynesher

Appelés "taux minimum" sur Parcoursup, les quotas ont officiellement fait leur apparition l'année dernière sur la plate-forme d'admission post-bac. Quels candidats sont concernés ? Toutes les formations y sont-elles soumises ? Voici ce que vous devez savoir.

Trois types de quotas sont indiqués sur Parcoursup : les quotas de candidats boursiers, les candidats hors-secteur et les quotas de bacheliers professionnels et technologiques. L'objectif de ces taux minimum imposés aux formations : démocratiser l'accès à l'enseignement supérieur. D'après la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, ces dispositifs semblent avoir porté leurs fruits. L'Etudiant fait le point pour vous aider à y voir plus clair.

Les quotas d’étudiants boursiers

Sur Parcoursup, dans la rubrique "Contexte et chiffres", les formations doivent indiquer le taux minimum d’étudiants boursiers. Cela concerne les établissements publics et certaines formations privées sous convention avec l’État, qu’elles soient sélectives ou non (université, CPGE, écoles d’architecture…).

Ce quota est fixé par le recteur de chaque académie. La règle est simple : les formations doivent ajouter 2% au pourcentage de boursiers parmi les candidats. Ainsi, pour une formation qui attire 10% de boursiers sur Parcoursup, son quota sera fixé à 12%. Le seuil minimum imposé par les recteurs s’élève à 5%, quelle que soit la formation.

En 2019, 5.580 lycéens boursiers supplémentaires ont intégré le supérieur (+5%), dont 634 en CPGE (+8,6%). Le ministère espère renforcer ce dispositif en BTS et CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) dès 2020.

Lire aussi : Quotas de boursiers dans Parcoursup : un changement discret

Les quotas d’étudiants hors-secteur en licence

Autre quota indiqué sur Parcoursup : le taux minimum d'étudiants non résidents. Cela concerne exclusivement les filières non sélectives, à savoir, les licences. Là encore, ce sont les recteurs qui fixent ces taux selon les capacités d’accueil et l’attractivité des formations. Dans les faits, sur Parcoursup, vous pouvez donc postulez à n’importe quelle licence, y compris celles situées en dehors de votre académie, mais sachez que les établissements prendront en priorité les étudiants résidant dans leur secteur géographique.

Seule exception : l’Île-de-France. Depuis 2019, les académies de Créteil, Versailles et Paris sont regroupées dans la même académie. Si vous résidez en Île-de-France, vous pouvez donc postuler dans toutes les licences franciliennes sans restriction.

Lire aussi : Les quotas, symboles de l'abandon des bacheliers professionnels

La priorité aux bacheliers pro ou techno

En ce qui concerne les bacheliers technos et pros, ils sont prioritaires en DUT (diplôme universitaire de technologie) pour les premiers et en BTS (brevet de technicien supérieur) pour les seconds. En effet, ils sont moins nombreux à intégrer l’enseignement supérieur.

En 2019, le ministère a donc créé 3.000 places supplémentaires en DUT pour répondre à la demande. Pour les bacheliers professionnels, les classes passerelles et l’expérimentation bac pro/BTS continueront à être développées pour permettre aux étudiants d’intégrer plus facilement cette filière.