Comment faire ses vœux à l’université sur Parcoursup ?

Par Elodie Auffray, publié le 08 Janvier 2021 - Mis à jour le 21 Janvier 2021
7 min

L’accès à l’université est, en principe, garanti à tous les bacheliers. Mais plusieurs filières très prisées ne parviennent pas à intégrer tous les candidats. Sans compter les formations universitaires sélectives. Tour d’horizon.

C’est la voie la plus plébiscitée par les bacheliers sur Parcoursup. La licence offre une formation généraliste, dans un grand nombre de domaines : sciences, économie, droit, lettres, langues, sciences humaines, arts… Premier grade universitaire, elle s'obtient en trois ans et donne accès au master puis au doctorat. L’orientation et la spécialisation y sont progressives. La formation alterne cours magistraux en amphithéâtre et travaux dirigés. Pour réussir, vous devrez avant tout faire preuve d’autonomie.

1 licence = 1 vœu

Chaque licence équivaut à un vœu, même si vous demandez la même dans différentes universités. Seules quelques licences, regroupées par mention à l'échelle d'une académie, peuvent faire l'objet de vœux multiples : dans ce cas, la mention compte pour un vœu et chaque établissement pour un sous-vœu.

Un accès pour tous les bacheliers

En principe, la licence est accessible à tous les titulaires du bac (ou équivalent), y compris technologique et professionnel. C'est le seul cursus qui n'est pas considéré comme sélectif sur Parcoursup. Vous pouvez malgré tout recevoir d'autres réponses qu'un "oui" : un "oui si" pour les parcours adaptés et "en attente de place" lorsque le nombre de candidatures dépasse les capacités d’accueil.

Lire aussi

Faire son choix

Pour éviter les déconvenues et les échecs, choisissez votre licence en fonction de vos envies et possibilités. D'abord, renseignez-vous en détail sur le contenu des formations et inscrivez-vous aux journées portes ouvertes virtuelles. Ne vous contentez pas des licences les plus populaires ! Lisez attentivement les attendus de la filière et évaluez si votre profil correspond. Certaines matières très prisées sont souvent mal connues.

Sur Parcoursup, des questionnaires d'auto-évaluation sont également prévus en droit et pour les 14 mentions de sciences. Ils sont obligatoires, mais vous seul en connaissez le résultat. Ils doivent vous aider à vous faire une idée des connaissances et compétences attendues.

Le "oui, si" pour réussir

"Oui, si" : c'est la réponse que vous fera l'université si elle estime que votre profil ne correspond pas assez aux attendus. En clair, vous êtes accepté à la seule condition de suivre un parcours adapté. Parfois vécus comme une punition, ces dispositifs ont pourtant pour objectif d'augmenter vos chances de réussite.

Le "oui, si" peut prendre des formes diverses : tutorat, accompagnement méthodologique (dissertation, organisation du travail personnel…) ou encore renforcement dans les matières de la licence suivie. Cela peut représenter quelques heures en plus par semaine ou, pour les élèves les plus en difficulté, une première année en deux ans au lieu d'un.

Lire aussi

Droit, STAPS, PASS… : des filières en tension

Un classement est dressé dans chaque licence et, si les demandes excèdent les capacités d'accueil, certains candidats peuvent rester "en attente de place" longtemps, voire ne pas être pris. Ce peut être le cas pour les filières dites "en tension". Elles varient selon les régions : dans certaines, cela peut concerner les sciences de l'éducation ou l'économie-gestion. Les facs de droit sont plus difficiles d'accès à Paris et dans certaines grandes villes que dans le reste de la France. La situation est variable aussi pour la psychologie et le parcours accès spécifique santé (PASS). Les STAPS, elles, saturent partout.

Les places sont proposées en priorité aux candidats dont le profil correspond aux attendus. C'est votre dossier qui fera la différence : vos notes (surtout dans les matières correspondant à ces attendus), mais aussi la fiche Avenir et votre projet de formation motivé. Vos expériences extrascolaires peuvent aussi compter. Pour enrichir votre dossier, vous pouvez faire des stages liés au domaine visé.

Des cursus sélectifs à l'université

Les universités proposent aussi des formations sélectives, comme les doubles licences, développées ces dernières années dans un grand nombre de domaines. Ces cursus exigeants, aux effectifs réduits, ont la cote et peuvent constituer une alternative aux classes préparatoires. La sélection s'opère sur dossier, auquel s'ajoute parfois un oral.

À la rentrée 2021, l'université pourra proposer des licences professionnelles, accessibles directement après le bac.
Certaines licences artistiques peuvent conditionner leur accès à un niveau de pratique confirmé. Il faut aussi mentionner dans cette catégorie les cursus master en ingénierie (CMI) qui préparent en cinq ans aux métiers de l'ingénieur mais sans en délivrer le titre, ainsi que les diplômes d'études universitaires scientifiques et techniques (DEUST), des formations professionnalisantes en deux ans dans divers domaines (métiers de la forme, informatique…).

Lire aussi

Focus sur les licences de santé

L'accès aux études médicales a été réformé en 2020. Désormais, deux voies s'offrent à vous : le parcours accès spécifique santé (PASS), avec une mineure dans un autre domaine, ou la licence accès santé (L.AS), avec une majeure dans une discipline de votre choix et une mineure santé. Les deux vous permettent de concourir à l'entrée en deuxième année de médecine, maïeutique, kiné, odontologie ou pharmacie. En cas d'échec, vous pouvez bifurquer vers l'autre discipline étudiée et retenter votre chance en fin de deuxième année.

Pour vos vœux, soyez stratèges : beaucoup de lycéens privilégient le PASS avec une mineure sciences de la vie, mais les places sont très limitées et même des élèves brillants peuvent se voir refusés. En fonction de vos points forts et de vos centres d'intérêt, faites aussi des vœux dans d'autres PASS, ainsi que dans les L.AS, surtout si vous n'êtes pas absolument sûr de votre orientation.

Le classement des candidats est réalisé à partir du dossier. Le processus de sélection est le même que pour les autres licences.

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !