1. Opération APEC "Informels Jeunes " : quand les jeunes diplômés échangent leurs astuces pour les entretiens d'embauche
Boîte à outils

Opération APEC "Informels Jeunes " : quand les jeunes diplômés échangent leurs astuces pour les entretiens d'embauche

Envoyer cet article à un ami
Le thème de cette première édition : "Décrocher son 1er emploi : mettre toutes les chances de son côté !" // © DR
Le thème de cette première édition : "Décrocher son 1er emploi : mettre toutes les chances de son côté !" // © DR

Le 22 octobre 2013 se sont déroulés à Paris les premiers "Informels Jeunes" lancés par l'APEC (Association pour l'emploi des cadres) et l'Etudiant. Au programme de cette première édition, le thème "Décrocher son 1er emploi : mettre toutes les chances de son côté !". Tout au long de cette soirée, une centaine de jeunes diplômés a ainsi pu échanger conseils et astuces, en particulier sur les entretiens de recrutement. Verbatim.

Avant un entretien de recrutement

 
  • "Si je me rends à un entretien, c'est que le recruteur pense que je suis compétent : j'ai confiance en moi."
  • "J'arrive en entretien hyper motivé en écoutant pendant le trajet de la musique très dynamique."
  • "Je joue les profilers en me mettant dans la tête du recruteur. Je récupère un maximum d'informations sur l'entreprise et le poste que je vise. Je liste les compétences indispensables pour ce poste en parrallèle de mes expériences probantes."


Pendant l'entretien de recrutement

  • "Je pose des questions qui prouvent ma motivation pour le poste et l'entreprise."
  • "Je donne au recruteur envie de travailler avec moi (et pas avec un autre)."
  • "Je parle de mes expériences précédentes avec enthousiasme."
  • "Je suis d'avantage dans la preuve que dans le déclaratif : au lieu de dire ce que je sais faire, je dis plutôt ce que j'ai fait."
  • "Je ne mens jamais à un recruteur : il a un détecteur de mensonges greffé au cerveau."
  • "Pour moi, un entretien de recrutement est un moment d'échange, pas un examen oral : ça fait diminuer mon stress."
  • "Je sais dire : ‘Je ne l'ai encore jamais fait mais j'apprends très vite’ et le prouver par un exemple."
  • "Je sais ce que je veux et je présente au recruteur un parcours cohérent avec le poste visé : c'est une preuve de maturité."
  • "À la fin de l'entretien, je demande au recruteur à quel moment il compte me recontacter pour la suite de ma candidature : j'apparais professionnel et motivé."


Après l'entretien de recrutement

  • "Je fais un bilan par écrit des points positifs et des difficultés dans le but de m'améliorer pour le prochain entretien."
  • "J'envoie un mail de remerciement au recruteur et j'en profite pour approfondir un élément de mon profil important pour lui."
  • "Sans nouvelle du recruteur pendant 2 semaines, je le relance pour savoir où en est la procédure de recrutement (et pas où en est ma candidature)."

Des retours d'expériences bien utiles, surtout si vous comptez vous mettre à la recherche d'un emploi !