Cinq (bonnes) raisons d'aller voter quand on est jeune

Par Paul-Adrien Montacié, publié le 05 Avril 2022
5 min

Le premier tour de l'élection présidentielle approche... et se pose la question du vote. Hugo, futur professeur d’histoire, est convaincu de l'importance du vote. Pour l’Etudiant, il donne cinq bonnes raisons d’aller voter dimanche... surtout quand on est jeune.

L’abstention chez les jeunes risque de battre des records en 2022. Pour Hugo, 22 ans, étudiant en histoire à Toulouse et futur prof, hors de question de sombrer dans la fatalité. S’il fréquente des étudiants qui ne comptent pas aller voter et si certains de ses élèves ne comprennent pas les enjeux, il se mobilise pour les inciter au vote.

Entre un sentiment d’inutilité, illégitimité, désintérêt de la vie politique, mais aussi responsabilité civique et préservation de la démocratie, Hugo déconstruit point par point ce qui vous empêche de donner votre avis le dimanche 10 avril.

Lire aussi

Raison 1 : vous avez la légitimité de voter

Même si vous ne vous intéressez pas vraiment à la politique, votre voix compte et ce dès 18 ans. C'est le principe même du suffrage universel. "Souvent, les jeunes ne se sentent pas légitimes, car ils ne s’intéressent pas à la politique. Or, toutes les personnes qui peuvent voter ne détiennent pas la vérité mais elles expriment leurs convictions" explique l’étudiant.

Ainsi s'exclure du processus électoral va à l'encontre même de l'idée de démocratie. Votre avis compte tout autant qu’un "spécialiste", alors donnez-le !

Lire aussi

Raison 2 : voter aussi nécessaire que manifester

Si les jeunes se mobilisent davantage pour manifester plutôt que pour voter, les deux ne sont pas antinomiques. "Manifester est une autre forme d'expression politique. Mais le paradoxe, c'est de manifester et ne pas voter… Or les deux sont complémentaires, et aller manifester sans avoir voter n’est pas très honnête intellectuellement", estime Hugo.

Pour avoir un réel impact, saisissez-vous de tous les moyens à votre disposition pour changer les choses !

Lire aussi

Raison 3 : faire vivre la démocratie

L'autre avantage du vote, c'est de faire vivre la démocratie. Hugo explique : "En grec, "demos" signifie peuple et "kratos" pouvoir, littéralement le pouvoir au peuple." C'est donc parce que chaque citoyen vote que les élus nous représentent…

Et il est clair qu'en dépit de la crise de la démocratie représentative, ce régime reste celui auquel croit Hugo, car lié à la liberté d'expression, la liberté des médias, la liberté d'agir… " Une démocratie n’est jamais acquise, elle s’entretient !" s’exclame-t-il ! Et pour l'entretenir voter semble essentiel…

Lire aussi

Raison 4 : le droit de vote un acquis à préserver

Dans certains pays, le vote est obligatoire pour tous les citoyens. Il s'agit d'un devoir que chacun se doit d'exercer. Mais si la contrainte "ne mène jamais à rien", selon l'étudiant, "le droit de vote n'est pas quelque chose de naturel, alors que trop de monde le tient pour acquis".

Et on le voit, à l'échelle du monde, le droit de vote n'est pas ouvert à tous… En France, le suffrage universel masculin a définitivement été instauré en 1848… Et les femmes n'obtiennent le droit de vote qu'en 1944… preuve aussi que le droit de vote est une affaire d'émancipation !

Lire aussi

Raison 5 : une voix est une voix !

Chaque voix peut compter. "L'élection présidentielle s'annonce serrée, contrairement à ce que laissent penser les sondages, avec des candidats aux idées diamétralement opposées. Quand on est jeune, il faut se saisir de ces idées car elles ont des répercussions réelles dans la société. Avoir tel ou tel candidat au pouvoir n’aura pas les mêmes conséquences pour vous ces prochaines années, la politique n’est pas un concept flou et éloigné. Elle influence votre vie !"

Le dimanche 10 avril, ce n’est pas seulement un devoir citoyen, ou un droit que vous exercerez, mais bel est bien votre pouvoir de décision ! Alors, munissez-vous de votre carte d’électeur et rendez-vous au bureau de vote de votre commune.

Articles les plus lus

A la Une engagement et vie associative

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !