Par Amélie Petitdemange, publié le 02 Juin 2021
5 min

Dans un contexte de crise sanitaire, les modalités de la rentrée 2021 sont encore incertaines. Faut-il déjà chercher votre logement ? Quelles pistes faut-il explorer ? L'Etudiant vous livre ses conseils.

"Je conseille aux étudiants de commencer à chercher leur logement. Même si la reprise ne se fait pas à 100% en présentiel, nous nous organiserons pour que les étudiants viennent quand même à l'université", affirme Jean-Marc Ogier, président de la Rochelle université (17).

Les établissements sont actuellement en réflexion sur l'organisation de la rentrée. Même si la ministre de l'Enseignement supérieur a annoncé une rentrée 100% en présentiel, les universités travaillent sur deux scénarios possibles : une rentrée à 50% qui pourrait monter en puissance ou une rentrée à 100% qui pourrait descendre, toujours selon la situation sanitaire. "Même dans le pire des scénarios, chaque étudiant viendrait plusieurs fois par semaine à l'université. C'est important qu'ils se retrouvent entre eux et avec les professeurs et qu'ils participent à des activités", estime Jean-Marc Ogier.

Alexandre Meny, vice-président en charge de la vie universitaire à l'université de Strasbourg (67), est du même avis. "Nous mettrons tout en œuvre pour favoriser le présentiel, avec des brigades sanitaires pour faire des autotests. Si la jauge est réduite, au moins une partie des cours sera en présentiel, notamment pour les L1 et L2".

Lancer des recherches de logement le plus tôt possible

Si vous ne savez pas encore où vous étudierez à la rentrée, Alexandre Meny conseille de chercher des logements dans les différentes villes où vous avez candidaté, afin de concrétiser votre demande dès que vous aurez votre réponse d'admission.

Dans des villes comme Strasbourg, Paris, Lille, Toulouse ou Rennes, le marché locatif est en effet très tendu. Dans ce cas, il vaut mieux anticiper en cherchant son logement étudiant le plus tôt possible.

Lire aussi

Prendre des informations sur le marché locatif

Dans un premier temps, adressez-vous au service de la vie universitaire de votre université. Il vous aiguillera vers des associations ou vers le parc privé selon votre situation. L'université pourra par ailleurs vous donner plus d'éléments sur l'organisation de la rentrée, si elle a déjà statué. Certaines privilégieront en effet le scénario à 100%, d'autres à 50%.

"Le ministère de l'Enseignement supérieur avait tendance à poser un cadre strict au début de la crise sanitaire mais désormais c'est un cadre général qui laisse les universités s'organiser selon ses caractéristiques et contraintes", explique le président de La Rochelle université.

Tournez vous ensuite vers les sites classiques comme Leboncoin ou SeLoger. Vous pouvez aussi vous tourner vers une colocation, avec La Carte des Colocs, ou des groupes Facebook dédiés. Des associations, comme l'AFEV, proposent également des colocations solidaires. Enfin, pensez à la colocation intergénérationnelle.

Consulter les offres de logement du Crous

Les Crous proposent par ailleurs près de 180.000 logements étudiants en France. Pour en bénéficier, vous devez avoir créé votre dossier social étudiant (DSE) avant le 15 mai 2021. Si cela est votre cas, la campagne de logement est ouverte, vous pouvez regarder les offres sur trouverunlogement.lescrous.fr. Vous avez jusqu'au 23 juin pour émettre vos vœux, les logements seront attribués le 29 juin en phase principale puis le 9 juillet en phase complémentaire.

Si vous êtes déjà dans un logement Crous et que vous désirez le conserver l'année prochaine, n'oubliez pas de faire votre demande de renouvellement avant le 31 mai 2021 sur le site messervices.etudiant.gouv.fr, rubrique "Cité U". Elle n'est pas automatique !

De plus en plus d'établissements créent par ailleurs leurs propres résidences étudiantes, comme l'université Paris Dauphine-PSL ou l'ESTP (École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie). Dans ce cas, contactez-les directement pour connaître les modalités d'attribution des logements.

Lire aussi

Vérifier son éligibilité aux aides au logement

Côté finances, une aide à l'installation est prévue par le Crous pour les boursiers. Une aide ponctuelle a aussi été renforcée dans le contexte de crise sanitaire, pour les boursiers et les non boursiers. Enfin, vérifiez si vous pouvez bénéficier de l’aide de 200 euros réservée aux étudiants et jeunes de moins de 25 ans en situation précaire.

Pour vous retrouver dans ces aides, n'hésitez pas à consulter le nouveau simulateur accessible via le site "1 jeune, 1 solution" qui regroupe les aides dédiées aux jeunes.

A la Une logement étudiant

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !