publié le 02 Août 2022
6 min

S’installer en colocation est un bon moyen de faire des rencontres tout en faisant des économies sur le loyer. Mais vouloir intégrer une colocation implique de faire bonne impression auprès du propriétaire et des locataires déjà présents. Comment se présenter pour une colocation et mettre toutes les chances de votre côté ? Éléments de réponse.

Comment se présenter pour une colocation : nos conseils pour une intégration réussie

Comment convaincre pour trouver une colocation ? Vous devez savoir vous adapter à vos interlocuteurs, sans pour autant trahir votre personnalité. Gardez à l’esprit que les candidats pour intégrer une colocation peuvent être nombreux. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ne négligez pas la première impression.

Lire aussi

Que dire pour se présenter pour une colocation ?

Pas toujours simple de parler de soi. Pour aller droit au but, commencer par parler de l’essentiel, à savoir :

  • votre âge
  • votre situation
  • vos horaires
  • vos centres d’intérêts
  • vos habitudes (fumeur, végan, fêtard…)
  • vos contraintes (job étudiants, besoin de calme pour réviser…)
  • vos qualités, vos défauts…

Quelles questions poser pour une collocation

Poser des questions sur le quotidien et les habitudes de la colocation est également un bon réflexe à adopter :

  • Qu’en est-il du partage des tâches ménagères ?
  • Les repas sont-ils pris en commun ou chacun s’organise-t-il à sa façon ?
  • Est-il possible d’inviter des amis ? Et si oui, dans quelles conditions ?

Ces questions témoignent de votre intérêt et de votre curiosité. De plus, les réponses apportées vous aident à vous projeter sur ce que pourrait être votre quotidien au sein de la colocation.

Enfin, si vous remplacez une personne, renseignez-vous sur elle et sur les raisons qui ont pu entraîner son départ : est-elle partie de son plein gré ou à la suite de tensions avec les autres colocataires ? Si c’est le cas, quels comportements ont été à l’origine de ces rapports conflictuels ? En fonction des réponses, vous pouvez mettre en avant certaines de vos qualités dans le but de les rassurer quant à votre bonne intégration au sein de la colocation.

Se présenter pour une colocation : les points clés à respecter

Par nature, les étudiants qui s’installent en colocation sont attirés par le fait de faire de nouvelles rencontres et d’échanger au quotidien. Il est donc essentiel de vous montrer ouvert, souriant et enjoué lorsque vous faites la rencontre de vos futurs colocataires. Rendez-vous sympathique ! La première impression est souvent décisive, alors tâchez de vous montrer sous votre meilleur jour ! Mais s’il est bien sûr conseillé de vous montrer ouvert et curieux, n’oubliez pas le plus important : restez vous-même !

Si vous êtes tombé sur l’annonce par le biais d’un ami commun sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à le mentionner. Cela peut être un bon point d’accroche, en plus de rassurer les colocataires, puisqu’ils pourront aisément se renseigner sur vous auprès de cet ami commun.

Recherche de colocation : les erreurs à ne pas commettre

L’erreur la plus commune lorsqu’on se présente pour une colocation est de trahir sa personnalité dans l’espoir de plaire à ses colocataires. Ils se disent fêtards et prônent une philosophie "à la cool" alors que vous êtes plutôt du genre extinction des feux à 22h30 ? Passez votre chemin. Intégrer une colocation qui ne vous ressemble pas n’a rien de très exaltant. Qui plus est, trouver une nouvelle colocation au beau milieu d’un semestre n’a rien d’une partie de plaisir, alors mieux vaut prendre le temps de trouver la bonne du premier coup.

Par ailleurs, n’oubliez pas que vous n’êtes pas encore chez vous lors de la visite. Même si le premier contact s’est bien passé, veillez à ne pas trop vous montrer familier et à vous approprier les lieux. Cela peut rapidement donner une image négative et jouer en votre défaveur.

Lire aussi

Auprès de qui doit-on se présenter quand on intègre une colocation ?

Si vous cherchez à vous présenter pour une colocation étudiante après le départ de l’un de ses membres, vous rencontrez potentiellement deux cas de figure :

  • une annonce mise en ligne par les colocataires ;
  • une annonce postée par le bailleur ou le propriétaire.

En fonction de la personne à qui vous répondez, vous n’allez pas forcément vous présenter de la même manière.

Logement à bail unique de colocation

Dans cette configuration, le bailleur ne peut pas imposer un nouveau colocataire sans l’accord des autres membres de la colocation. Ce sont donc les colocataires restants qui s’occupent la plupart du temps de rechercher un nouveau colocataire.

L’annonce est alors souvent rédigée par leurs soins et diffusée sur les réseaux sociaux ou sur des sites spécialisés. Par conséquent, il est plus simple pour vous de vous présenter de manière informelle. Selon le ton de l’annonce et le profil recherché par les membres de la colocation, vous devez être en mesure d’adapter votre discours. L’annonce est plutôt drôle et décontractée ? Alors, faites preuve d’une dose d’humour et essayez de vous présenter avec légèreté !

Logement à baux individuels de colocation

Ici, c’est au bailleur que revient la décision de choisir le nouveau colocataire. Si bien sûr il peut laisser le soin aux autres colocataires de chercher par eux-mêmes, ces derniers n’ont en revanche pas le droit de refuser la personne choisie par le bailleur le cas échéant.

Si l’annonce est diffusée par le bailleur, alors mieux vaut axer votre discours de manière à le rassurer. Pensez par exemple à évoquer votre sens des responsabilités, votre sociabilité ou encore l'importance des études à vos yeux. De la même manière, si vos parents se portent garants pour vous, n’hésitez pas à le mentionner et à inviter le bailleur à prendre contact avec eux s’il le désire. Tous les éléments qui peuvent jouer en votre faveur et attester de votre sérieux sont les bienvenus.

Bien entendu, si vous n’êtes pas contre une fiesta jusqu’au petit matin de temps en temps, mieux vaut garder ça pour vous et en discuter en temps voulu avec vos futurs colocataires !

Lire aussi

A la Une logement étudiant

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !