1. Témoignage : "Pour mon dossier, j’ai ajouté ma propre lettre de motivation à celle de mes parents"
Témoignage

Témoignage : "Pour mon dossier, j’ai ajouté ma propre lettre de motivation à celle de mes parents"

Envoyer cet article à un ami

Dans les grandes villes, les lycées privés refusent du monde. C’est donc dès maintenant qu’il faut envoyer votre demande pour l’année prochaine. Voici la façon de vous y prendre pour choisir votre établissement et avoir toutes les chances d’y être admis.

Alexandre, 15 ans, en seconde à Saint-Dominique, Neuilly (92)
Avec 14,5 de moyenne en fin de collège, Alexandre, alors scolarisé à La Garenne-Colombes, était un élève sérieux. "Il avait des bonnes notes sans trop travailler", explique Frédéric, son père. Ses parents envoient alors un dossier à deux établissements privés : Saint-Dominique et Sainte-Croix, à Neuilly. La qualité de son dossier ainsi que sa ­lettre de motivation ont fait la différence auprès du premier. "J’ai écrit moi-même la lettre que j’ai ajoutée à celle de mes parents, et comme ce n’était pas demandé, je pense que ça leur a plu", commente Alexandre.

Il a ensuite pu visiter l’établissement avec sa mère.  "J’ai beaucoup aimé le fait d’être accueilli par les élèves, qu’on ait pu leur poser des questions", raconte-t-il. Certaines choses l’ont surpris toutefois, comme le fait que les élèves aient une salle de classe attitrée. "Et puis, ajoute-t-il, l’emploi du temps est chargé : on commence à 8 h 15 et on termine à 17 heures, et il y a un devoir sur table chaque semaine."

Alexandre et son père ont été ensuite invités à se rendre à un entretien, au cours duquel le garçon a parlé de sa passion pour l’architecture. "Mais l’entretien n’avait pas d’autre but que de connaître un peu plus Alexandre. Je pense que leur décision était déjà prise", explique son père.
Sommaire du dossier
Retour au dossier La lettre du parfait candidat Témoignage : "Pour mon dossier, j’ai ajouté ma propre lettre de motivation à celle de mes parents"