1. Métiers
  2. Les metiers qui recrutent
  3. Tour de France 2016 : Amélie, comédienne et frite ambulante
Portrait

Tour de France 2016 : Amélie, comédienne et frite ambulante

Envoyer cet article à un ami
Pour Amélie, comédienne, travailler sur le Tour de France est "un bon plan", en attendant le retour au théâtre ou au cinéma. // © Frette communication
Pour Amélie, comédienne, travailler sur le Tour de France est "un bon plan", en attendant le retour au théâtre ou au cinéma. // © Frette communication

Amélie Robin, comédienne de 26 ans, a joué dans de nombreux rôles au théâtre comme au cinéma. On peut la voir en ce moment dans “Camping 3”. Sur le Tour de France, elle se transforme en mascotte pour une célèbre marque de frites et s'occupe de chauffer la foule.

Amélie Robin, 26 ans, a enfilé beaucoup de costumes dans sa jeune carrière de comédienne, mais elle n'avait encore jamais été frite ambulante. C'est chose faite depuis le 2 juillet 2016. Sur le Tour de France, jusqu'au 24 juillet, elle représente une marque de frites. Son rôle : distribuer divers goodies à l'effigie de l'enseigne et animer la foule près de la ligne d'arrivée de chaque étape. Un job éloigné des planches du théâtre ou des caméras auxquelles elle est habituée. “Un ami comédien a posté l'annonce sur un réseau social. J'ai postulé car je savais que le travail était un bon plan. C'est payé en cachets d'intermittent du spectacle et tous ceux qui l'ont fait disent que c'est une super expérience”, explique Amélie.

Le casting : un grand moment de solitude

Un CV et une lettre de motivation plus tard, la comédienne passe un entretien d'une heure dont 15 minutes pendant lesquelles elle doit chauffer une foule inexistante. “Un grand moment de solitude”, rigole-t-elle. Ses talents d'improvisation font mouche et elle décroche ce travail payé 2.200 € pour toute la durée du Tour de France. “Je n'ai que deux jours de repos au total. Et je me lève chaque jour à 5 h pour travailler toute la journée”, indique Amélie.

De la barquette de frites au “Camping”

Pendant la Grande Boucle, son déguisement est pour le moins atypique : “Je suis dans une barquette avec plein de frites autour de moi.” Un rôle de plus pour celle qui a découvert le théâtre en CM2 grâce à une enseignante qui lui a fait faire ses premiers pas sur scène. “Une fois mon bac en poche, j'ai poursuivi en école de théâtre, aux Ateliers du Sudden, pendant quatre ans”, raconte-t-elle. À la sortie, Amélie écume les castings et figure à l'affiche de plusieurs pièces de théâtre ou de films, comme le dernier “Camping”, avec Franck Dubosc.

La mise en scène pour projet

Une fois l'arrivée sur les Champs-Élysées passée, Amélie Robin va ôter sa tenue estivale pour retourner à son métier d'actrice. En septembre 2017, elle a pour projet de mettre en scène une pièce intitulée “Génération sandwich”. De la frite au sandwich, il n'y a qu'un pas.

Pour aller plus loin : Jobs d'été : comment en trouver un à la dernière minute / Débuter dans le cinéma et l'audiovisuel : 20 jeunes racontent / Cette comédienne transplantée à 15 ans met l’hôpital sur les planches / Conservatoire national supérieur d’art dramatique : comment entrer au CNSAD