Fiche métier : Roughman(woman)

Marketing, publicité
Niveau d'études nécessaire
bac+3
Salaire moyen
de 1.500 € à 2.000 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Marketing - Publicité
Niveau d’études minimal Bac+3
Bac conseillé STD2A
Alternance Oui
Sélectivité des études Moyenne à forte
Insertion professionnelle Difficile
Salaire débutant mensuel brut De 1.500 € à 2.000 €

Que fait un(e) roughman(woman) ?

À partir des instructions des clients et du directeur artistique, il réalise les roughs (prononcez “reufs”), c’est-à-dire les esquisses d’un spot ou d’une annonce. Le dessin ou croquis doit être le plus précis possible afin de donner une idée précise de la campagne envisagée et guider le travail du photographe, du cameraman ou du maquettiste.

Le roughman exerce soit en tant que salarié dans une agence de publicité soit, le plus souvent, en free-lance. Il doit dans ce cas se constituer lui-même sa clientèle auprès des agences de publicité et des directeurs artistiques et perçoit une rémunération très variable, calculée au dessin ou à la planche.

Pour préparer votre orientation 

Quelles sont les compétences du (de la) roughman(woman) ?

Dessiner, communiquer, convaincre.

Quelle est la formation du (de la) roughman(woman) ?

À bac+3, le DN MADE mention Graphisme permet d’exercer ce métier, mais il est aussi possible de passer par une école d’art comme l'école de Condé à Toulouse et LISAA à Rennes, qui proposent un titre de concepteur designer graphique en trois ans, et de poursuivre avec un diplôme à bac+5 comme celui de l’ESAIG, qui prépare au DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués) Design mention Graphisme.

Consultez aussi notre page dédiée au choix de spécialité

 

Explorez les parcours possibles

Découvrez les écoles d'art

Onisep Didask L'Etudiant

Autres témoignages