1. BTS professions immobilières
Boîte à outils

BTS professions immobilières

Envoyer cet article à un ami

Pour le BTS professions immobilières, retrouvez en un clic le programme, les modalités d’admission, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2015. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention NC (non communiqué).

Ce BTS est accessible en alternance

OÙ SE FORMER au BTS professions immobilières

Pour trouver votre futur établissement :
- consultez notre annuaire des formations
- pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

LES CHIFFRES CLÉS du BTS professions immobilières

- Nombre d'établissements : environ 190

- Origine des admis en 2016 : 28,9 % bac année antérieure, 27,9 % bac STMG, 18,1 % bac ES, 15,4 % bac pro, 4 % bac S, 3,8 % bac L, 1,2 % bac STI2D

- Taux de réussite : 71,8 %

LE PROGRAMME du BTS professions immobilières

- Volume horaire hebdomadaire par an : culture générale et expression (3 h) ; langue vivante étrangère (3 h) ; conseil en ingénierie de l'immobilier : économie et organisation (3 h), droit et veille juridique (3 h), architecture-habitat et urbanisme-développement durable (2 h) ; communication (2 h) ; techniques immobilières : transaction (6 h), gestion (6 h) ; formation d'initiative locale (3 h)

- Enseignement facultatif : langue vivante 2 (2 h)

- Volume horaire total par an : 868 h

- Stage en entreprise : 14 semaines

Consulter le programme détaillé :

Le programme pédagogique national du BTS professions immobilières (pdf).

LES DÉBOUCHÉS du BTS professions immobilières

Les professions immobilières gèrent et négocient des biens immobiliers et organisent des opérations de promotion immobilière. Collaborateur ou à son compte, le titulaire du BTS professions immobilières administre des biens immobiliers pour le compte de propriétaires privés ou institutionnels. Il gère des immeubles en copropriété, ou prospecte auprès des acheteurs et vendeurs pour parvenir à la conclusion de ventes. Il exerce au sein de cabinets d’administration de biens, d’agences immobilières, de sociétés propriétaires d’immeubles ou de promotion-construction.

- Exemples de métiers : négociateur(trice) immobilier(ère) - gestionnaire de biens locatifs - gestionnaire de copropriété - agent immobilier

- Poursuite d'études : licence professionnelle (métiers de l'immobilier : gestion et administration de biens, métiers de l'immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier, métiers de l'immobilier : transaction et commercialisation de biens immobiliers), écoles de commerce

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.