1. Comment réussir son entretien de recrutement pour une alternance ?
Boîte à outils

Comment réussir son entretien de recrutement pour une alternance ?

Envoyer cet article à un ami
Pour réussir son entretien de recrutement, une bonne préparation est nécessaire. // © iStock/Pitiphat Kanjanamukda
Pour réussir son entretien de recrutement, une bonne préparation est nécessaire. // © iStock/Pitiphat Kanjanamukda

Ça y est votre CV et votre lettre de motivation ont atteint leur objectif : vous faire décrocher une convocation pour un entretien de recrutement ! Voici nos conseils pour vous préparer, transformer l’essai et signer votre contrat en alternance…

Avant l'entretien : soignez votre look

Soignez votre présentation extérieure pour votre entretien. Bannissez les jeans troués, et même le jeans tout court ou descendant en dessous des fesses !

Les garçons, optez pour un costume, les filles, pour un tailleur. Exit casquettes, lunettes de soleil et autres chemises tape à l’œil. Optez pour une tenue correcte et sobre. Même si ce n’est pas la tenue que vous porterez au quotidien dans l’entreprise, au moins, vous montrerez que vous avez fait un effort et n’indisposerez pas le recruteur.

Attention, vous devez aussi être à l’aise dans votre tenue, pour ne pas ajouter du stress au stress de l’entretien. Donc essayez vos vêtements avant le jour J ! Pensez à vous équiper d’un porte-document avec votre CV, un carnet et un stylo pour prendre des notes durant l’entretien.

Lire aussi : Discrimination à l'embauche : comment déjouer les pièges du recruteur

… Et répétez votre intervention

Pour vous préparer comme un pro, vous devrez savoir répondre avant le jour J à quelques questions-clés : "Quels sont vos points forts et ceux à améliorer ?" "Vos objectifs à court et moyen terme ?" "Pourquoi voulez-vous travailler avec cette entreprise ?" "En quoi êtes-vous un bon candidat ?" "Que pensez-vous pouvoir apporter à l’entreprise (compétences techniques, savoir-être…)?".

Entrainez-vous aussi à répondre calmement aux questions qui ne manqueront pas de vous être posées et d’abord à la principale : "Parlez-moi de vous". Il s’agira de présenter votre objectif professionnel, les études déjà suivies, vos différents jobs ou stages, vos atouts, les langues que vous maîtrisez, vos centres d’intérêts… Tout le secret est de s’entraîner et de répéter (seul ou en groupe) votre intervention.

Lire aussi : Alternance : comment bien rédiger sa lettre de motivation ?

Pendant l'entretien : soyez actif, professionnel et…détendu

Le jour J, pensez à venir avec votre CV et une copie du profil de poste pour que le recruteur se souvienne de vous. Présentez-vous à l’accueil de l’entreprise avec au moins dix minutes d’avance et annoncez avec qui vous avez rendez-vous. Vous serez plus détendu qu’en arrivant à la dernière minute !

Remerciez le recruteur de vous avoir convoqué et écoutez ce qu’il vous dit. Asseyez-vous après lui. Parlez de vous avec enthousiasme en soignant votre langage et votre élocution. Respirez, ne parlez pas trop vite et ne soyez pas agressif.

Votre présentation doit être synthétique, pas plus de cinq minutes, afin de laisser le temps à un échange et de répondre aux autres questions que le recruteur pourra vous poser.

Adaptez votre discours aux différents interlocuteurs que vous pourrez avoir : si le recruteur est le responsable du personnel, il va chercher à connaitre vos capacités professionnelles et d’intégration. Le responsable opérationnel posera plutôt des questions techniques. Posez aussi des questions sur l’entreprise, le service où vous allez travailler, les missions qui vous seront confiées si vous décrochez le poste, les horaires, etc.

Lire aussi : 5 conseils pour trouver un emploi grâce à Twitter

Après l'entretien ?

Remerciez évidemment votre interlocuteur à la fin de l’entretien. Mais vous pouvez aussi le faire par courriel dans les 48 heures pour vous rappeler aussi à son bon souvenir et faire savoir que vous restez disponible pour d’éventuelles questions complémentaires.

N’hésitez pas aussi à le relancer si vous n’avez aucun retour sur votre candidature dans les sept à dix jours qui suivent. Dans tous les cas, restez facilement joignable. Tenez un tableau de votre recherche d’emploi avec les entreprises à relancer une fois les entretiens passés.

Pour aller plus loin : Etes-vous fait pour des études en alternance ? / Alternance en master : une voie encore peu empruntée qui gagne du terrain / Alternance : 10 questions à se poser pour bien choisir sa formation / 10 clichés sur l'alternance passés au crible