Bachelor, master : quelles différences entre ces formations ?

Par Raphaëlle Orenbuch, publié le 26 Août 2022
6 min

Les formations dans l’enseignement supérieur sont nombreuses et il est parfois difficile de s’y retrouver. Depuis quelques années, de plus en plus d’écoles privées proposent des bachelors, cursus parfois confondus avec les masters universitaires et qui n’ont pourtant pas grand chose en commun. L’Etudiant fait le point pour vous aider à y voir plus clair.

Bachelors, masters, ces appellations regroupent des réalités bien différentes. Tout d’abord, il faut savoir qu’elles ne s’adressent pas aux mêmes profils : si l'entrée en bachelor se fait directement après le bac, il faut avoir validé une licence ou équivalent (bac+3) pour entrer en master.

Le bachelor après le bac, le master après un bac+3

La principale différence s’observe donc à l’entrée : le master est la suite logique d'un parcours universitaire souvent débuté en licence. Ainsi, pour intégrer un master à l’université, il vous faudra avoir validé 180 crédits ECTS, soit l’équivalent de six semestres après le bac. Le bachelor, quant à lui, s’adresse aux bacheliers de toutes filières, bien que les bacs généraux représentent la majorité des admis.

L’admission en master est sélective. Elle se fait via le site ecandidat de l’université qui le propose. Le titulaire d’une licence peut postuler à différents masters qui sélectionnent les candidats sur dossier et parfois à l’aide d’un entretien.

Pour intégrer un bachelor après le bac, certaines formations sont présentes sur Parcoursup mais la plupart des écoles proposent une sélection propre ou recrutent via un concours commun. C’est notamment le cas des écoles de commerce ou d’ingénieurs.

Lire aussi

Durée des études : trois ans pour le bachelor, deux ans pour le master

Un bachelor et un master n’ont donc pas la même durée. Le bachelor est un cursus post-bac court en trois ans, parfois quatre ans. Le master, quant à lui, dure deux ans. Il s’adresse à des étudiants souhaitant se spécialiser après un premier cycle d’études pour arriver à un bac+5.

D'ailleurs, il est possible pour un diplômé de bachelor de poursuivre ses études en master. Certaines grandes écoles – notamment écoles de commerce et d'ingénieurs – délivrent des bachelors qui ont soit un visa soit un grade licence, ce qui permet aux diplômés de postuler en master à l'université notamment ou pour des diplômes de grandes écoles qui ont le grade master.

La finalité d'un master de son côté est bien l'insertion professionnelle après un bac+5. Néanmoins, un titulaire d’un master à l’université désireux de se consacrer à la recherche peut, pour sa part, poursuivre ses études avec un doctorat. Celui-ci dure trois ans minimum et se conclut par une soutenance de thèse.

Lire aussi

Reconnaissance du diplôme

Autre différence majeure : celle de la reconnaissance des deux diplômes. La plupart des bachelors proposés par les écoles privées ne sont pas reconnus par le ministère de l'Enseignement supérieur. Pour s’assurer de la valeur académique d’une formation en bachelor, il faut vérifier qu’il soit visé par l’État. Depuis 2021, certains peuvent même obtenir le grade de licence, un label qui certifie la qualité de la formation. Aujourd’hui, une cinquantaine de formations l’ont obtenu.

Le master, lui, est un diplôme national, reconnu par l’État qui s’inscrit dans l'organisation du système LMD (licence-master-doctorat) et emporte l’acquisition de 120 crédits européens.

Cap sur la professionnalisation en master ou bachelor

Concernant le contenu des formations, il existe une grande variété de masters et de bachelors qui proposent chacun des spécialisations différentes. S’ils ne s’adressent pas à des étudiants de même niveau, les bachelors sont réputés pour être professionnalisants mais comme ils délivrent un bac+3, les postes proposés seront de niveau intermédiaire.

Le master étant un diplôme de niveau bac+5 a pour objectif l'insertion professionnelle. Les diplômés de master pourront donc rechercher des postes de cadre. À noter que pour les étudiants souhaitant poursuivre en recherche, la voie royale est le doctorat. Les diplômés de master recherche poursuivront donc en thèse pour obtenir un bac+8.

Lire aussi

Des frais de scolarité élevés en bachelor

Enfin, autre différence notable entre ces deux cursus : leur coût. Pour suivre un master à l’université, il vous faudra vous acquitter de frais d’inscription qui s’élèvent à 243 euros par an. Ces cinq années universitaires vous coûteront donc un peu moins de 1.000 euros si vous n’êtes pas boursier.

Le coût d’un bachelor, lui, varie considérablement selon les établissements mais s’élève à plusieurs milliers d’euros. En moyenne, il faut compter 25.500 euros pour un cursus de trois ans en bachelor.

À savoir : depuis la rentrée 2021, le BUT (bachelor universitaire de technologie) a remplacé le DUT. On parle donc aussi de bachelor pour ce diplôme universitaire reconnu au grade de licence.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Master, mastère, MBA

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !