BTSA APV - agronomie : productions végétales

Par Séverine Maestri, publié le 28 Février 2022
5 min

Le BTSA agronomie : productions végétales forme aussi bien à la mise en œuvre de cultures dans le cadre de techniques raisonnées, qu’à toutes les activités liées à l’approvisionnement, au conseil, à la vente et à la recherche en agronomie. L’Étudiant vous donne tous les détails sur les enseignements en BTSA agronomie : productions végétales, à savoir les conditions d’accès, les métiers ou les poursuites d’études possibles après le diplôme.

Présentation du BTSA agronomie : productions végétales

Le BTSA est un diplôme national professionnalisant qui assure, en deux ans après le bac, un accès direct au marché du travail, mais une poursuite d’études est également possible. Dispensé dans des CFA (centres de formations d’apprentis), des lycées agricoles et parfois dans des écoles, il peut aussi être préparé en apprentissage.

Le BTSA agronomie : productions végétales fournit les connaissances et compétences nécessaires pour faire les bons choix de cultures, conduire et optimiser une production végétale tout en prenant en compte les contraintes, techniques, économiques et environnementales. Son programme, très complet, doit permettre au futur professionnel de mener des expérimentations, interpréter des résultats et adapter ses conseils aux agriculteurs, dans le respect des procédures et réglementations. La formation aborde également la gestion d’entreprise ainsi que le volet commercial.

Lire aussi

Quel est le programme BTSA agronomie : productions végétales : productions végétales ?

Première année Seconde année
Horaire hebdomadaire
Lettres modernes 1 h 1 h
Langue vivante 2 h 2 h
Éducation socio-culturelle 1 h 30 1 h 30
Éducation physique et sportive 1 h 30 1 h 30
Documentation 0 h 30 0 h 30
Biologie-écologie 2 h 15 2 h 15
Mathématiques 1 h 30 1 h 30
TIM (techniques de l’information et du multimédia) 0 h 45 0 h 45
SESG (sciences économies, sociales et de gestion) 4 h 30 4 h 30
Agronomie 7 h 7 h
Sciences techniques des équipements 1 h30 1 h 30
MIL (module d’initiative local) 3 h 3 h
Activités pluridisciplinaires 3 h 3 h
Total 30 h 30 h

À ce programme s’ajoutent 12 à 16 semaines de stage réparties sur les deux ans de formation. Il faut compter 870 heures de cours par année d’enseignement.

À noter : le BTSA agronomie : productions végétales est en cours de rénovation. Un calendrier prévoit une refonte de ce BTS pour la rentrée 2023 (première session d’examen en 2025).

Quels sont les bacs ou spécialités à privilégier pour intégrer un BTSA agronomie : productions végétales ?

Le BTSA agronomie : productions végétales accueille des profils variés, issus d’un bac professionnel (conduite et gestion de l’entreprise agricole ou agroéquipement), d’un bac technologique STAV (sciences et technologies de l’agronomie et du vivant) ou d’un bac général avec spécialités scientifiques (biologie-écologie et physique-chimie de préférence). L’inscription se fait via la plateforme Parcoursup et la sélection s’effectue sur étude du dossier, souvent suivie d’un entretien de motivation.

Lire aussi

Quels sont les attendus Parcoursup pour entrer en BTSA agronomie : productions végétales ?

Des compétences scientifiques en biologie et physique-chimie, une bonne communication écrite et orale, une appétence pour les activités expérimentales sur le terrain et en laboratoire, des capacités d’organisation et d’autonomie, et bien sûr un intérêt pour le secteur de l’agriculture et ses enjeux sociétaux et environnementaux sont indispensables pour s’orienter vers un BTSA agronomie : productions végétales.

Études : que faire après un BTSA agronomie : productions végétales ?

Avec un bon dossier, les titulaires du BTSA agronomie : productions végétales peuvent envisager de renforcer leurs acquis ou d’acquérir une compétence complémentaire en obtenant, en un an, un deuxième BTSA (génie des équipements agricoles ou technico-commercial), une licence professionnelle (agronomie ; productions végétales ; aménagement paysager : conception, gestion, entretien) ou un CS (certificat de spécialisation) conduite de production en agriculture biologique et commercialisation, par exemple. Il est également possible de suivre une année de classe prépa ATS biologie, en vue d’intégrer, sur concours, une école d’agronomie ou d’ingénieurs.

Lire aussi

Contenus supplémentaires

A la Une BTS

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !