Dispositifs d'ouverture sociale dans le supérieur, pour qui et pour quoi faire ?

Par Stéphanie Ouezman, publié le 25 May 2020
2 min

#OUVERTURESOCIALE. De l'intégration à la réussite dans le supérieur, des dispositifs d'ouverture sociale visent à rétablir l'égalité des chances pour les étudiants les plus défavorisés. Comment en bénéficier ? À qui s'adressent-ils ? Quels en sont les bénéfices ? Durant la semaine du 25 au 29 mai, la rédaction de l'Etudiant se mobilise pour tout vous expliquer.

Pendant plusieurs semaines, le confinement a tenu près de 5,7 millions de collégiens et lycéens et 2,7 millions d'étudiants éloignés de leurs établissements. Et malgré le déconfinement progressif engagé depuis le 11 mai dernier, la majorité continue de travailler à distance. S'il est encore difficile de mesurer les effets à moyen et long termes de cet éloignement sur la réussite de l'orientation et des parcours de chacun, les questions d'égalité des chances reviennent sur le devant de la scène.

Lire aussi

Car au-delà du contexte particulier de cette fin d'année, de nombreux collégiens, lycéens et étudiants, souvent boursiers, souvent issus de quartiers dits "prioritaires" sont concernés par l'ouverture sociale. Pour les accompagner depuis l'accès au supérieur à leur entrée dans la vie active en passant par leur réussite dans leurs études, universités et grandes écoles déploient de nombreux dispositifs.

Les articles au programme de la série #ouverturesociale

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !