Coronavirus : les concours de l'enseignement supérieur seront reprogrammés

Par Amélie Petitdemange, publié le 17 Mars 2020 - Mis à jour le 30 Mars 2020
6 min

Les concours post-bac seront reprogrammés à partir de la fin du mois de mai en raison de la pandémie de coronavirus. Les établissements s'organisent au cas par cas pour effectuer leur sélection.

"Les épreuves des examens et des concours nationaux qui n’ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammées à une date ultérieure. Au regard de la complexité de l’organisation de ces épreuves, elles ne pourront avoir lieu avant la toute fin du mois de mai", a annoncé le ministère de l'Enseignement supérieur dans un communiqué le mardi 24 mars.

Dans ce contexte particulier, les épreuves écrites des concours post-bac permettant d’accéder aux formations sélectives du premier cycle de l’enseignement supérieur seront remplacées par un examen des dossiers académiques des candidats dans le cadre de la procédure nationale de préinscription via la plateforme Parcoursup.

Lire aussi

Le passage au stade 3 de l'épidémie change la donne

Les concours étaient jusqu’alors considérés comme "utiles à la nation" et donc maintenus malgré l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes. Cependant, le passage au stade 3 de l’épidémie a changé la donne. Le ministère a par ailleurs tenu compte "des difficultés de transports et d’hébergement" qui induisent une inégalité de traitement entre les candidats.

Tous les concours de l’enseignement supérieur sont concernés. Les formations d’enseignement supérieur, dans le cadre des dispositions prévues par la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19, pourront réviser le format des concours qu’il s’agisse du nombre d’épreuves, de leur format, ou de leur durée afin de garantir qu’aucun étudiant ne soit pénalisé. Chaque candidat inscrit sera personnellement informé du nouveau calendrier et des modalités de réorganisation du concours le concernant.

Les établissements s’organisent donc individuellement pour proposer des solutions de report aux candidats. "Formation par formation, des précisions concernant les modalités relatives aux cours, examens et concours locaux seront communiquées par le responsable de chacune des formations aux étudiants dès que possible", prévient l’université de Rouen.

Lire aussi

Le concours commun de Sciences po est annulé

Le concours commun du réseau Sciences po (IEP d’Aix-en-Provence, Saint-Germain-en-Laye, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse), prévu le 18 avril 2020 est par conséquent annulé. "Nous avons tenté sans relâche d'envisager un report des épreuves au mois de juin. Force est de constater qu'une telle mesure n'est pas compatible avec l'impérieuse nécessité de faire face à la pandémie qui frappe notre pays. C'est donc dans un esprit de responsabilité que nous nous engageons pour l'année 2020 à procéder à une sélection sur dossier", a annoncé le réseau Sciences po dans un communiqué le mardi 24 mars.

Votre candidature au réseau Sciences po sera examinée à partir des éléments suivants : les notes des bulletins scolaires des classes de première et de terminale ainsi que les notes aux épreuves écrites et orales du baccalauréat de français, notes qui seront affectées, le cas échéant, d'une pondération. Le choix des matières prises en compte sera lié aux disciplines habituellement évaluées lors du concours écrit ainsi qu'à des disciplines centrales des différentes séries du baccalauréat dans lesquelles vous êtes inscrit (bac 0) ou dont vous êtes issu (bac+1). Une distinction sera d’ailleurs faite entre les candidates et candidats post-bac et bac+1. Votre fiche avenir et vos résultats obtenus au baccalauréat 2019 pourront également être pris en compte.

À Sciences po Bordeaux, qui ne fait pas partie du concours commun (tout comme Sciences po Grenoble et Sciences po Paris), les oraux d'admission en 1ère année, prévus du 14 au 30 avril, sont annulés. L'admission se fera sur examen du dossier déposé par Parcousup. Dans un premier temps par un algorithme de la plateforme, puis dans un deuxième temps par deux professeurs qui évalueront les dossiers séparément puis mettront leurs résultats en commun. L'entrée en 3e année n'est pas modifiée, les écrits sont fixés au 26 et 27 mai. Pour l’entrée en 4e année, les écrits prévus fin mars sont supprimés mais les oraux prévus fin juin sont pour l'instant maintenus.

Lire aussi

Concernant Sciences po Paris, la situation est particulière, puisque les écrits se sont déjà déroulés les 22 et 23 février à Paris. L'école doit encore statuer sur la forme que prendront les oraux, initialement prévus de mi-mai à fin mai.

L'annulation de certains concours engendre des conséquences financières pour les étudiants, qui se sont acquittés de frais d’inscription pour les concours, voire de frais de déplacement. Pour l'instant, aucun remboursement n’est prévu.

Les concours de l'Education nationale a priori épargnés

Les concours de recrutement de l'Education nationale devraient quant à eux avoir lieu, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet. Ils feront l'objet d'une communication spécifique dans les prochains jours.

Articles les plus lus

A la Une Sciences po

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !