Études de médecine : les prépas privées font grimper les frais universitaires

Par Camille Bluteau, publié le 19 Septembre 2022
4 min

Pour certains étudiants en médecine, le coût de leurs études augmente jusqu’à 27%. L’ANEMF, l’Association nationale des étudiants en médecine de France, dénonce le coût élevé des prépas. Pourtant, un tutorat est organisé à la fac pour tous les élèves et celui-ci est quasiment gratuit.

Avec la nouvelle réforme des études de médecine, fini la PACES, place aux PASS, parcours accès santé spécifique, et aux L.AS, licences accès santé. Pour ces deux filières, les frais universitaires de la rentrée peuvent vite grimper, notamment si vous choisissez de faire une prépa privée pour préparer les concours.

Le coût d’une prépa privée est en moyenne 212 fois celui du tutorat

En cette rentrée 2022, c’est le PASS qui coûte le plus cher. Pour les étudiants qui choisissent le tutorat organisé par la fac, cette première année en études de santé a augmenté de 17,3%, atteignant 1.375 euros. Pour les étudiants se tournant vers une prépa privée, l’année coûte en moyenne 6.760 euros, soit une hausse de 27,7%.

L’ANEMF, l’Association nationale des étudiants en médecine de France, dénonce le business de ces prépas privées qui "créent une sélection par l'argent". "On estime que 50% des étudiants passent par une prépa privée en complément de leurs cours. Leur prix a augmenté car elles répondent à l’offre et à la demande", explique Yaël Thomas, président de l’organisation étudiante.

"Le coût d’une prépa privée est en moyenne 212 fois celui du tutorat sur tout le territoire", rappelle l'ANEMF.

Lire aussi

Le tutorat, un accompagnement en première année d'études de santé

Si la majorité des tutorats proposés par les facultés sont gratuits, ils sont encore payants dans certaines universités. "Le tarif moyen en région est de 26,79 euros pour le PASS et de 13,95 euros pour une L.AS (contre 21,85 euros pour le PASS et 11,93 euros pour une L.A.S à la rentrée 2021)", note l’ANEMF.

Lire aussi

Maëva, étudiante en première année à la fac de médecine de Lille, a dépensé 25 euros pour le stage de pré-rentrée organisé par des étudiants et 76 euros pour les cours de PASS du tutorat ainsi que des QCM. "Le tutorat, c’est ce qui me coûte le plus cher mais c’est à mon sens très rentable car ça me permet d’avoir un accompagnement et de l’aide tout au long de l’année", souligne l’étudiante boursière.

Elle a choisi de ne pas passer par une prépa privée : "Je trouve les prix de la prestation très chers alors qu’on peut avoir un suivi quasiment similaire par le tutorat."

Lire aussi

Les étudiants en externat aussi touchés par la hausse des frais

Les étudiants en sixième année de médecine doivent, de leur côté, financer la liste d'une quarantaine de livres établie par les collèges d'enseignants qui "constituent le premier pôle de dépense en matériel pédagogique" pour que les externes préparent les concours.

Cela représente une dépense de 1.382 euros s’ils sont achetés neufs. "C’est possible d’en acheter d’occasion, mais on est dans une nouvelle réforme donc ils ne sont plus d’actualité", précise Yaël Thomas. L’ANEMF rappelle qu’un étudiant sur quatre a déjà réfléchi à arrêter ses études pour raisons financières.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Médecine Santé

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !